14/06/2016

Por Larrañaga "exclusivo Grande-Bretagne" 2014

S’il y a bien un ambassadeur des éditions régionales, je pense bien entendu  à « Por Larranaga », en effet, son insatiabilité à en produire ne compte pas moins de 16 éditions à ce jour ! Dont ce « Sobresalientes » un robusto extra, sortie en 2014 pour la Grande-Bretagne en seulement 5000 boîtes de 10 pièces. Pour l’anecdote, son format 153 x 53 reprend les mensurations exactes du « 681 » de Bolivar, sorti en 2011 pour la Bulgarie, pour ceux qui s'en souviennent ( une information d'importance qui méritait d'être signalé !! )

Un cigare au toucher d’une fermeté moyenne, beaucoup de souplesse et très léger pour sa taille, à peine 16 grammes à la pesée. A part cela, ce robusto extra propose un visuel soigné, cintré d'un costume trois-pièces à la teinte chaude et charnelle de couleur cuivrée. Du côté du nez, ce cigare diffuse une suggestion légère au parfum évanescent de boisé et de chocolat au lait qui manquerait pour ma part d’un peu plus d’assises. Rien de grave, je chipote comme toujours !

Dès l’allumage, les premiers instants perçus, vous amènent sur un parquet lustré, celui sur lequel vous chausseriez les patins pour éviter de contrarier « Madame », le tout accompagné justement, d’une musique feutrée en arrière-plan, qui vous envelopperez de sa bienveillance à la chaleur plaisante et courtoise. (soi environ, les 5 premières minutes seulement… )

Etonnement, les saveurs qui vous endormaient jusque là,  se révèlent bien plus malicieuses, rapidement l’intensité s’ajuste sur une forme plus rythmée, que je préfère à l’ennui d’un cigare que je croyais très léger, comme quoi les a priori ! Au goût, ce cigare nous fait voyager sur des notes épicées, de café crème et de pain frais qui s’accentuent sur la longueur vers un poivré plus râpeux. L’ensemble d’un bon équilibre ne s’offusque en rien, l’harmonie des sens reste toutefois respectée, dans une valse des arômes, agréable et zélatrice. Localisé sur le haut et l’avant du palais à cet instant.

Dans un 2e temps, sa forme onctueuse et épicée ronronne affectueusement et "roborativement" sur des notes de chocolat milka, de poivre et d’écorce de pain plus cuite. Une évolution sans fanfare qui maintient ce « Sobresalientes » sur une consistance posée et satisfaisante à mon bon plaisir. Un cigare cubain pour ma part, très standard en bouche, d’une richesse moyenne dans son évocation et qui maintient toutefois, une musique agréable et non rébarbative dans cette seconde partie.

La 3e et dernière partie, offre un opus plus chargé, tout en gardant une certaine harmonie dans son mouvement, garante d’une onctuosité prévenante. Peu de changements sur cette partition, juste un renforcement des cuivres sur le refrain final. Une conséquence qui rend ce cigare bien plus rassasiant sur la fin, sans pour autant perdre de sa contenance en prenant une tournure vilipendée. En conclusion, ce « Por Larranaga » sans être la meilleure édition régionale qui n’ait jamais existé, m’a procuré un plaisir non dissimulé. Ma note de cœur 16/20, un cigare élégant, de puissance moyenne à découvrir, parfait à déguster en terrasse le dimanche matin après le petit déjeuner.  

  • Origine: tripe: Cuba, sous-cape: Cuba, cape: Cuba
  • Format: grand corona
  • Taille: 153mm x 21mm
  • Bague: 53
  • Poids: 16,1gr
  • Année: 2014
  • Prix UK: 22£ ( 28€ ) 

por larragnaga_gran bretana.jpg

Por Larranaga "Sobresalientes" 2014

por larranaga_gran bretana_sobresalientes

Por Larranaga "Sobresalientes" 2014

 

 Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20        

 

12:22 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Por Larranaga | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

02/10/2012

Por Larranaga valiosos ( ER Suiza )

Tout de même un peu déçu ! Je m'attendais à quelque chose de vraiment plus complexe. On est en droit d'être exigeant avec un cigare de ce prix. Ce valiosos est bon, mais ennuyeux, un paradoxe difficile à comprendre, mais comment vous l'expliquez ? C'est comme un bon plat chez un "routier", un bon hachis parmentier au menu du jour c'est bon, maïs ! Ça ne mérite pas trois étoiles dans le Michelin, ça se laisse manger, ça nourrit son homme, comme on dit. Vous comprenez maintenant mon sentiment.
En résumé, à cru il dégage de jolis arômes comme on les aime, cèdre, de la vanille des saveurs très prometteuse et agréable. À l'allumage, les premières bouffées deviennent essentiellement boisées, épicé avec quelques notes de chocolat au lait et de café avec une sensation curieuse de salé/ sucré, malheureusement l'ensemble de ses belles couleurs et une aquarelle en demi-teinte, accompagné d'une fumée légère et éphémère, il s'épuise avec une courtoisie narcotique. Que dire de plus, nous sommes face à un bon cigare, certes ! mais avec un manque de corps et d'arôme. Un pour Larranaga qui pêche par son absence. Ma note de cœur 12/20. Sourire

  • Origine: tripe : Cuba, Sous-cape: Cuba, cape:  Cuba
  • Taille: 154mm x 20mm
  • module: Pyramide
  • Bague: 52
  • Prix Suisse: 12€ ( gestocigars ) - autres 17€

 

 

Crianttrès mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

06:02 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Por Larranaga | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |