08/09/2017

Enquête sur Le mythe "Zino Davidoff".

Aujourd’hui, j’aimerais vous faire partager le fruit de mes recherches !

Tout commence par ces quelques lignes tirées d’un livre que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, pour les autres vous trouverez facilement d’où provient cet extrait.

…Ce fût bientôt notre tour d’être traqués : Je quittai la Russie en wagon plombé ; à Genève, mon père dénicha une petite échoppe et se remit au travail. Des exilés comme nous prirent l’habitude de nous rendre visite. Ils préparaient avec fièvre la Révolution. L’un deux m’impressionnait beaucoup. Il avait un visage maigre, des yeux brillants. Il parlait d’une voix forte, prenait des cigares qu’il ne payait jamais. Mon père n’osait pas lui réclamer son dû. Sur le carnet de commande que je garde en souvenir, la mention « impayé » figure  souvent en face de son nom : Vladimir Oulianoff. Il ne s’appelait pas encore Lénine.  Introduction page 17 "Le livre du connaisseur de cigare" écrit en 1967 par Zino Davidoff.

 

zino davidoff_young

Zino Davidoff jeune

Oui , mais alors ! Eh bien, mes recherches démarrent de là, et plus exactement sur cette fameuse « petite échoppe » décrite dans son livre et dans de nombreuses biographies, l’endroit où Henri Davidoff le père de Zino ouvrit son commerce de tabac à partir de 1911, le lieu emblématique où toute l’aventure Zino Davidoff débuta quelques années plus tard après un long et périlleux voyage en Argentine, au Brésil et à Cuba, un voyage rendu nécessaire pour parfaire ses connaissances du tabac et du « Cigare ». C’est à cette adresse pendant la Seconde Guerre mondiale que la légende Zino prendra vie, grâce notamment à Cuba qui lui confie pour mission d’écouler les cigares cubains bloqués dans les ports d’Europe dont personne ne se préoccupait. Cette adresse deviendra rapidement pour tous les amateurs le seul endroit où trouver un bon « Havane ». La guerre finie, Davidoff entreprend de créer sa propre ligne de cigare avec Cuba sous l’égide de la production d’Hoyo de Monterrey, née la série des Châteaux avec « Château Laffitte, Château Latour, Château Yquem, Château Haut-Brion et Mouton Rothschild. C’est seulement en 1969 que Cuba proposera à Zino de créer ses cigares ailleurs que chez Hoyo, avec la naissance du n°1 et n°2, Ambassadrice, et ensuite la série des 1000, 2000, 3000, 4000 et 5000…( voir les biographies qui circulent sur internet )         

Pas simple de revenir en arrière, plus d’un siècle tout de même s’est écoulé, est-ce que ce lieu si singulier à nos cœurs, si chargé d’histoire existe  toujours ? Peut- être a-t-il été réaffecté en immeuble de bureaux, en parking ou simplement détruit au profit d’un réaménagement des voiries, que sais-je ?

Pour la dernière adresse, c’est bien moins compliqué car elle n’a pas bougé depuis plusieurs décennies et se situe toujours 2 rue de Rives depuis 1970, l’année de ma naissance entre autres ! Avant celle-ci, Davidoff se trouvait non loin de là, sur l’angle de la rue du Marché au numéro 40 et de la rue de la Madeleine où se trouvait  « la Maison Bonnet » et plus récemment la boutique « H&M », une jolie arcade acquise par Zino dès 1964.

 

davidoff_rue de rive genève

Davidoff of Geneva 2, rue de Rive ( 2017 )

Mais avant cela, la première échoppe à tabac de la famille se trouvait « Quai des Philosophes » ( adresse citée dans une biographie de David FREY intitulé « ""Eine Zigarre muss man wie eine schöne Frau behandeln … Vom Flüchtlingskind zum König der Havanna, eine biographische Annäherung an Zino Davidoff"», malheureusement pour moi, mes recherches s’arrêtaient là, l’adresse n’existait plus, il y a bien à Genève un « boulevard des Philosophes » mais rien à voir avec celle-ci. Me restait plus qu’une seule solution, consulter les archives d’état de la ville de Genève en sollicitant leur aide, c’est après quelques semaines d’attente que la réponse à mes tergiversations est enfin arrivée. ( je n’y croyais plus…) Voici le partage à tous les curieux comme moi.

davidoff_rue du marché genève

Davidoff cigares, 40,rue du Marché ( 1964/1970 )

A ce titre, je remercie chaleureusement Véronique Probst Noir « archiviste à l’hôtel de Ville » qui a pris le temps nécessaire pour mener sa petite enquête en me fournissant  la réponse que j’attendais.

Voici sa conclusion :  Le « Quai des philosophes » n’était autre que le « chemin des Philosophes » en 1911, c’est seulement en 1924 que cette rue fût rebaptisée « Rue Micheli-Du-Crest » en hommage au physicien et homme politique Suisse (Recueil des Lois CX, 1924, p.236), ainsi le 1er commerce du cigarettier Henri Davidoff se situait à l’actuelle « 1 rue Micheli du Crest » et miraculeusement rien n’a changé !

Aujourd’hui cet endroit accueille depuis plus de 50 ans la « Chocolaterie Micheli » tenue par la famille Poncioni depuis 1964 pour ceux qui la connaissent, une véritable institution pour les amateurs de chocolat. Ce qui est formidable dans cette histoire, ce sont les similitudes des deux activités qui ont régné à cette adresse, d’abord le cigare dont les arômes suggèrent souvent des notes pâtissières de chocolat, ainsi que la provenance du fruit de ces deux cultures, le plus souvent récolté dans les caraïbes et l’Amérique centrale. Comme quoi , parfois le hasard fait bien les choses. 

davidoff rue Micheli du Crest genève

Chocolaterie Micheli ( Davidoff cigares 1911/1964 )

Là où tout a commencé !

Voilà, j’espère que l’histoire vous aura plu ? Et lors de votre passage à Genève, prenez le temps de vous y rendre. Un petit pèlerinage s’impose à tous les amateurs de cigare et de chocolat.   

Cliquez sur ce lien, une surprise attend ceux qui ont lu tout l'article !!

 

18/08/2014

Tom Jones cigars

Grand amateur de cigare, Sir Thomas John Woodward, OBE, dit Tom Jones (né le 7 juin 1940 à Pontypridd dans le comté gallois du Rhondda Cynon Taf), est un chanteur britannique très populaire durant les années 1960 et 1970. Il connaît un regain de succès mondial, surtout en Europe, à la fin des années 1990 notamment avec la chanson Sex Bomb. Depuis 1965, il aurait vendu plus de 100 millions de disques. Il fut également élu artiste du millénaire par le magazine Rock&Folk (no 26 de septembre 1999).

Né dans un village minier du sud du pays de Galles, Tom Jones épouse à 17 ans une amie d'enfance, Linda Trenchard, qui lui donne un fils, Mark, devenu son producteur à la fin des années 1980.

Subvenant aux besoins de sa famille à travers différents emplois, il chante le soir dans les pubs avant d'apparaître avec son groupe dans des clubs privés. Il est alors remarqué par Gordon Mills, chanteur du groupe The Viscounts, qui vient de se séparer. Mills devient l'agent de Tom en 1963. Le premier contrat est signé en 1964 et les chansons écrites par Mills rencontrent un franc succès, en particulier It's Not Unusual (1965), le second single de Jones, et What's New Pussycat. Il reçoit le Grammy Award du meilleur nouvel artiste en 1966. Sa voix chaude et puissante fait de lui un interprète de choix dans le registre pop et funk. Adoptant un style vestimentaire branché pour l'époque (pantalons moulants et chemise à col pelle à tarte), il met à profit sur scène son sex-appeal, déclenchant l'hystérie de ses fans (dont certaines n'hésitent pas à lancer leur culotte sur scène).

Source Wikipédia.

 

tom_jones.01.jpg

tom_jones.02.jpg

tom_jones.03.jpg

tom_jones.04.jpg

tom_jones.05.jpg

tom_jones.06.jpg

tom_jones.07.jpg

tom_jones.08.jpg

tom_jones.09.jpg

Le XVI festival Habanos 2014 avec Tom Jones.


07:00 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/02/2014

Hendrik Kelner ( Puro d'Oro Davidoff )

Cette vidéo est tirée du DVD "Puro d'Oro", un film réalisé par Davidoff pour promouvoir ce cigare. Avec comme guide le célèbre et discret Hendrik Kelner, grand maitre de liga du cigare Dominicain. Un document exceptionnel en exclusivité sur le blog et sur "Youtube". ( Avec l'autorisation de Davidoff, biensùr ! )

Bon visionnage à tous.


14:12 Écrit par Edmond Dantes dans Zino Davidoff | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/02/2014

Jacques Dutronc "portrait de 1980" cigare et lunettes noires.

Une petite perle dénichée dans les archives de INA, un portrait de Jacques Dutronc de 1980 réalisé à l'occasion de la sortie de son nouveau disque et son spectacle au Crazy Horse.

lCouper_7.jpg

Cliquez sur la photo pour visionner la vidéo !

08:25 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/01/2014

Flagship Store Zurich décembre 2011


17:06 Écrit par Edmond Dantes dans Actualités, Zino Davidoff | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/01/2014

Testing cigare Jacques Dutronc avec Zino Davidoff

Un document extraordinaire de 1988, déniché dans les archives de la RTS ( télévision suisse ) par mon ami Antonio. A voir et à revoir. Jacques Dutronc se prête en toute modestie au jeu de la dégustation à l'aveugle avec comme professeur Zino Davidoff.

Couper_2.jpg

20:26 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité, Zino Davidoff | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

30/03/2013

Jean Paul Belmondo ( cigare )

06:32 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/03/2013

LIFE MAGAZINE

Le magazine "LIFE" fut créé en 1936 par Henry Luce un influent éditeur américain, les principes fondamentaux de ce succès qui se pérennise depuis 76 ans sont l'information par l'image photographique ce qui révolutionna le journalisme de l'époque, aujourd'hui beaucoup d'hebdomadaires tels que Paris Match proviennent de cet engouement "une photo vaut mieux qu'un long article ennuyeux !" "LIFE" permit à de nombreux photographes d'accéder à la gloire comme Robert Capa, Lee Miller, Mark Shaw, Grey Villet ainsi qu'Alfred Eisenstaedt et Margaret Bourke White les plus célèbres du magazine.

Depuis 2008 des millions de photos commencent à être mises en ligne par "Time Warner" et Google, et voici quelques raretés dénichées sur le Web.
 

anthony hopkins

acteur Anthony Hopkins

ben gazzara

acteur Ben Gazzara & Elke Krivat

bon jovi

chanteur John Bon Jovi

arnold Schwarzenegger

acteur Arnold Schwarzenegger

johnny depp

acteur Johnny Depp

tia carrere

actrice Tia Carrere

milton berle,george hamilton

acteur George Hamilton, acteur Milton Berle


06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/03/2013

Roger Moore Cigare Davidoff

Roger Moore lors d'une conférence de presse pour cigares Davidoff sur 09/11/1973 à Hambourg. Roger Moore est un acteur britannique. Moore a joué dans les années 1970 et 1980 dans sept films, l'agent secret britannique James Bond. source internet: v-like-vintage

cliquez pour agrandir

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/03/2013

Jérome Savary

Jérôme Savary, décédé lundi soir à l'âge de 70 ans, était tout à la fois un boulimique et un gourmet du théâtre populaire, qui enchaînait spectacle sur spectacle sans jamais abandonner sa lutte pour une  certaine idée de son art et grand amateur de cigare.

source: WORT.LU

jérome savary

jérome savary

14:00 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/03/2013

Dans la fumée de l'empire Davidoff

Un cigare Davidoff serait-il à l'origine des déboires de Bill Clinton? Le célèbre intermède amoureux entre Bill Clinton et Monica est, en tout cas, l'un des épisodes qui ont amusé le public dans cette affaire de destitution du Président américain. Frank Gray a parcouru la République Dominicaine pour découvrir le secret de l'empire Davidoff.

"Vous vous ennuyez, je crois que vous avez besoin d'un cigare". Cette invitation peu orthodoxe est prononcée avec l'accent suisse-allemand et par le visage souriant de Ernest Schneider, âgé de 76 ans, dirigeant de l'empire mystérieux des cigares Davidoff.
Les fumeurs de Davidoff savent que Schneider est le nouvel homme fort de la compagnie basée en Suisse. Il succède à Zino Davidoff décédé en 1994 à l'âge de 88 ans. Nous venons de débarquer sur la vallée centrale qui traverse la République Dominicaine du Nord-Ouest au Sud-Est. Cette vallée est au centre des terres cultivables. Les cultures dominantes sont le tabac, le riz, le maïs et le café.
Les cigares nous ont été offerts. Le climat tropical était pluvieux et les montagnes en dents de scie étaient couvertes de palmiers des deux côtés de la vallée. Les parapluies étaient là juste à temps pour notre première leçon de l'art de la fabrication du cigare. Le cigare dominicain est devenu dans les années 90 un sérieux concurrent pour le fameux cigare cubain qui pousse 1.000 km plus loin vers l'Ouest. En effet, l'engouement des Américains pour le cigare, dont les ventes se stabilisent après une croissance soutenue au cours des dernières années, est entretenu par une production abondante de cigares dominicains, car les cigares cubains ne peuvent être vendus aux Etats-Unis.
Aujourd'hui, la production dominicaine est supérieure à celle des Cubains. Elle atteindra 300 millions d'unités au cours de cette année, dont 220 millions de cigares faits main. C'est un grand bond en comparaison avec les quelque 64 millions de cigares produits en 1993. La République Dominicaine est ainsi devenue le premier producteur de cigares, alors que la production cubaine n'atteint que 100 millions unités. C'est son niveau le plus élevé depuis 1980.
Schneider croit aux vertus réconfortantes du cigare. Il en fume 5 par jour, dont un avant l'aube à Oettinger Imex (Bâle), siège de la compagnie suisse qui avait acquis la célèbre marque Davidoff depuis 1970.
Il reçoit, aujourd'hui, des centaines d'invités pour fêter l'ouverture d'une nouvelle usine d'enroulement de cigares en République Dominicaine, près de Santiago de Los Caballeros, un centre important de l'industrie du tabac.
Avant le décès de Zino Davidoff, Schneider était peu connu dans les milieux du commerce. "C'était peu important pour moi d'être le pivot de la compagnie. Zino m'avait dit qu'il voulait prendre sa retraite en 1970". a-t-il assuré. "Il avait crée une marque de renom dans sa boutique à Genève. Je lui avais alors versé 4 millions de Francs suisses (1,75 million de Livres Sterling) pour le magasin et la marque. Notre accord d'origine stipulait qu'il allait rester trois ans en tant qu'ambassadeur de la marque. Mais les affaires marchaient tellement bien qu'il est resté pendant 24 ans".
Schneider insiste toujours sur le fait que cette expansion a été financée par des ressources internes et non par des obligations ou des actions. "Nous sommes une affaire de famille et nous n'avons pas l'intention d'entrer en Bourse", a-t-il déclaré. "Nous nous développerons à notre manière". L'une des particularités de la compagnie est que son extension est due en partie au hasard. Les contrefacteurs avaient lancé des T-shirts, de la Vodka bon marché et d'autres produits portant le nom de la marque Davidoff. Schneider, ayant lui-même une formation d'avocat, avait entamé, avec succès, une quarantaine de poursuites en justice contre les fraudeurs. Mais pour renforcer sa position, il devait diversifier ses produits de marque.
La marque s'est ainsi élargie pour inclure le cognac, les porte-documents, les cravates, les parfums pour hommes et pour femmes ("Cool Water" par exemple), les lunettes, les stylos à plume et les stylos à bille. Je me suis informé récemment sur le prix d'une gamme d'accessoires pour les fumeurs de cigares: boîtes à cigares munies d'humidificateurs, coupe-cigares, porte-cigares, étuis de cigares en cuir, cendriers, briquets, allumettes (elles doivent être en acajou et non en pin), ainsi que plusieurs livres sur le cigare. Ajoutez deux ou trois boîtes de cigares et vous pouvez facilement dépenser 4.000 à 5.000 £ rien que pour l'équipement de base.
Schneider admet que les premières années de cette décennie étaient difficiles. "Nos clients devaient s'habituer à un nouveau cigare, au goût plus léger et nous devions nous accoutumer à un nouveau pays".
Aujourd'hui, la compagnie affirme avoir toutes les chances de son côté. Le retrait de Cuba a permis une ouverture du marché américain à toute la gamme de produits Davidoff et à leur tête les cigares. Schneider pense que le programme d'expansion des boutiques à Tel Aviv, Johannesburg et Las Vegas en 1999 renforcerait le potentiel publicitaire des points de vente.
A l'exception des feuilles d'emballage importées du Connecticut, Davidoff est aujourd'hui une compagnie totalement intégrée au paysage dominicain. Elle y produit tous les choix de cigares, du semis à la mise en boîte.
En 1997, son chiffre d'affaires a atteint 1,9 milliard de Francs suisses (soit plus de 12 milliards de DH). Il est supérieur de 10% à celui de l'année précédente. La compagnie emploie 1.000 ouvriers dominicains, les uns enroulent le cigare, les autres le préparent.
Schneider, qui a nommé récemment Reto Cina PDG de la compagnie, tient toujours les reines du pouvoir. Il a refusé d'en révéler plus sur son empire et s'est contenté de dire que la firme a parcouru bien du chemin.

Aziza EL AFFAS

source: leconomiste

Ernest Schneider et Zino

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Actualités, Histoire, Zino Davidoff | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/03/2013

Paulie dans Rocky...Burt Young

"Tu lui mets la gueule en 3 épisodes hein !..."

paulie,rocky balboa,Burt Young

Paulie dans Rocky...doublé par la voie française Serge Sauvion à qui l'on doit aussi la célèbre voix de Columbo, encore un autre amateur de cigare !

paulie,rocky balboa,Burt Young

paulie,rocky balboa,Burt Young

Acteur Burt Young


Paulie le cigare au bec, qui tombe dans la neige dans Rocky IV.

06:01 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/02/2013

Lukkarinen Hannu cigare

Hannu Lukkarinen (né en 1949 ) [1] est un finlandais illustrateur , dessinateur et artiste bande dessinée .

Il a publié, entre autres, des versions comiques Arto Paasilinna romans valet aux cheveux et Ronkoteus . En outre, il a tiré quatre albums Adventures Grisefothin de Nicholas appelé le Moyen Age en Finlande et de la mer Baltique, situées dans la bande dessinée, qui est basé sur Ruusuvuori Juha manuscrits.

Lukkarinen est illustré par les mots, «environ 70 livres du Kalevala dans le soldat inconnu , livres pour enfants, manuels scolaires . journaux Illustrations qu'il a fait. Helsingin Sanomat , en plus des illustrations et des affiches publicitaires pour des clients différents.

source: wikipédia

Lukkarinen Hannu cigare

Lukkarinen Hannu

Lukkarinen Hannu cigare

Lukkarinen Hannu

photo Jussi Helttune

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/02/2013

Bill Cosby

Lorsque j'allume un bon cigare, je le décris en disant: ". Il s'agit d'un bon cigare". Mais dire simplement qu'un cigare est bon n'est pas assez bon non plus. " En dégustant la saveur d'un cigare j'exige mon palais qu'il soit aussi intelligent à reconnaître des choses telles que des arômes de terre, de café, de haricots, de Cannelle, de sous bois." Pour voir ce que cela signifie, je suppose que je pourrais prendre un brin de persil, une poignée de terre, quelques grains de café, une pincée de Cannelle, une vieille chaussure, et un morceau de bois, puis les rouler dans une cape Connecticut et le fumer.
Mais non ! Je pense que je vais rester avec le contenu de mon humidor et simplement dire que mes cigares ont le goût du tabac.

Bill Cosby.

thumbs_bill cosby locker room cigar, tailored dreams.jpg

IJ6TD00Z.jpg

67d6166835201fabca3e12fb69db280e8eeebf.jpg

bill-cosby-sammy-davis-cigars-poker4.jpg

bill-cosby-cigar-sillouhette.jpg

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

20/01/2013

Marx ( Groucho )

Le dernier survivant des Marx Brothers; dans la tradition de Kipling, sa femme lui ayant un jour demandé de renoncer au cigare, il lui répondit: " Non, mais nous resterons bons amis."


Groucho Marx

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/01/2013

Robert De Niro cigare

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/01/2013

Sergio Leone

Un petite anecdote sur le tournage du film " Pour une poignée de dollard "

Qu'est-ce Leone pensé Eastwood avant et pendant les tournages?

Sur la recommandation de Richard Harrison, Leone avait regardé un épisode de Rawhide:

"Clint Eastwood ne disait pas un mot, mais il était bon pour monter à cheval, et il avait une façon de marcher assez lente, à faire fuir le vent ...Cependant, il était un peu trop sophistiqué, un peu immature, Je voulais le faire paraître plus viril, plus dure, avec cette barbe ainsi que le pancho, il paraissait plus large, par contre pour le cigare, quand je suis allé le trouver afin de lui en offrir un, il n'avait jamais fumé de sa vie ! Cela pouvait poser des problèmes, car d'avoir en permanence un cigare au coin de la bouche quand on ne sait pas fumer ... Avant le deuxième film, il m'a dit: « écoutez Sergio, je ferais tout ce dont vous voulez, à l'exception de  fumée ! - Mais cela était impossible, puisque le personnage était le même ".

Sergio Leone fumeur de cigare lui aussi.

 

Sergio-Leone.jpg La trilogie de "L'homme sans nom" à commencé par " Une poignée de dollard ", ensuite " Et pour quelques dollard de plus ", ci dessous le dernier film " Le Bon, la Brute et le Truand" ou C.Eastwood y joue le rôle de Blondin.

Serie télévivée Rawhide 1959 ou Clint Eastwood jouait pour la première fois.

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/01/2013

The Golden Band Davidoff

Pinellas Park, le 12 avril 2012 - Davidoff, le leader de luxe de la marque de cigare Davidoff a annoncé les prix inauguraux du Golden Band en hommage à ceux qui incarnent le mieux la marque Davidoff, la norme d'excellence. Le premier Salon annuel de la remise des prix aura lieu  cette année le 4 août au PIDCP à Orlando, en Floride.
The « Golden band Davidoff » matérialise le succès de la marque au travers des décennies de partenariats de longue date avec tous les commerçants de confiance. Davidoff a créé des liens plus que commercial avec tous ses détaillants, c’est une véritable famille qui a aidé l’extension ainsi que le développement de la marque Davidoff, main dans la main.
"Les prix sont de reconnaître officiellement tous ses détaillants pour leur engagement et leur passion pour Davidoff," a déclaré Jim Young, président de l' Amérique du Nord Davidoff. Richard Krutick le directeur du marketing ajoute que «cet événement annuel stimulera l'amélioration de notre industrie et ainsi aider nos performances de croissance."


Les nominations seront annoncées en Juillet dans six catégories:

  1. meilleur marchandisage
  2. Meilleure performance
  3. Prix de la croissance
  4. Meilleur vendeur de l’année
  5. Meilleurs services

La catégorie du prix final est le prix « Zino Davidoff Legacy Awards », qui sera donné au meilleur commerçant qui s'est distingué au fil des ans comme le champion de la vente de cigares premium.

source internet: inthehumidor
 

davidoff-Golden-Awards.jpg

davidoff.jpg

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Zino Davidoff | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/01/2013

Andy Garcia actor

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/12/2012

Jeff Brifge Cigar

Eh oui, je suis fan de ce mec ! qui ne connait pas le "Duc" dans big Lebowski ou plus récemment 'Crazyheart', acteur charismatique et très discret, Jeff est un homme très talentueux. Il peut chanter, danser, jouer de la guitare, et écrire de la musique. Il peut sculpter, peindre, et dessiner. C'est un photographe doué et passionné. Il a commencé un label appelé 'Ramp Records', un site assez cool. Coyez-moi, j'ai essayé de trouver quelque chose qu'il ne peut pas faire, ou quelqu'un qui ne l'aime pas, je n'ai rien trouvé...  Ah oui, j'oubliais il fume le cigare !!

_MG_8241-729960.jpg

cover1.jpg

cover3.jpg

08:00 Écrit par Edmond Dantes dans Personnalité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |