Le veguero

source: http://www.habanos.be

Un mage nommé  »veguero »

Les Vegas Finas de Primera imposent une méthode de culture bien spéciale et les soins que celle-ci réclame sont particulièrement exigeants.

Le veguero (planteur) peut avoir en charge un demi-million de plants, ou plus, il devra se pencher sur chacun d’eux au moins cent cinquante fois pendant la durée de leur croissance.

Chaque feuille de chaque plant a son importance.

L’année du paysan

Son travail commence au plus chaud des mois de juin et de juillet, et se poursuit sans relâche pendant neuf mois.

Pour une meilleure répartition des tâches, on échelonne le démarrage des opérations d’une plantation à l’autre. Il s’écuoule environ dix-sept semaines entre le moment des semis et la récolte, pour la culture sous tapado, et environ seize pour le tabac cultivé en plein air.

Un millier de minuscules graines de tabac tiennent dans le creux de la main – de quoi produire plus de trente mille capes.

Un millier de minuscules graines de tabac tiennent dans le creux de la main – de quoi produire plus de trente mille capes.

Pour une bonne croissance, les plants de tabac ont besoin d’une terre qui soit la moins compacte possible. Aussi convient-il de labourer à plusieurs reprises et avec beaucoup de soin – selon un protocole scrupuleusement établi et à une profondeur précise – avant de procéder aux semailles. Pour éviter le tassement des sols, la traction animale reste de mise.

Les plants, protégés par une couche de paille, poussent dans des pépinières spéciales. Une méthode nouvelle tend à se géneraliser : on place les semis dans des pépinières flottantes en polystyrène, à l’abri de tunnels plastifiés.

Après quarante-cinq jours, les plants atteignent une hauteur de 13 à 15 cm, ils sont alors prêts à ètre repiqués.

Entre dix-huit à vingt jours après le repiquage, on tasse la terre autour de pied de chaque plant afin de favoriser le développement de racines fortes. Cette action s’appelle l’aporque(buttage).

Quand le plant atteint sa taille adulte, un bourgeon apparaît à son sommet. Il est éliminié (desbotonado) pour favoriser le développement de feuilles plus grandes.

Cette action provoque l’apparition de bourgeons latéraux. Le veguero doit alors multiplier ses visites à chaque plant afin de les éliminer au fur et à mesure. C’est le deshije.

Écrit par Edmond Dantes Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.