23/05/2015

Le saviez vous ?

Elegua est un mythe intéressant, car il associe l'Afrique (Nigeria et le Bénin) et le peuple afro-cubains d’Amérique latine à ce Dieu païen, connu aussi sous le nom de "The Trickster" portte son histoire à très loin.
Il est habillé de noir et de rouge, et peut-être décrit comme un enfant ou un vieillard. Il représente le début et la fin de la vie, et de tous les carrefours de votre vie. Elegua est aussi le dieu de la chance et de la deuxième chance, alors quand les choses ne vont pas à trop bien, il pourrait bien vous accorder une nouvelle chance de faire les choses autrement.
Ses adeptes à ces croyances font des offrandes à Elegua tous les lundis (son jour préféré de la semaine), et cette aumône se composent généralement de choses qu'il aime. Cela comprend: trois boules de semoule de maïs cuits, quelques graines à canaris, une bouteille de rhum, des cerfs-volants, des sifflets, des jouets, des bonbons et du poisson fumé, sans oublier un cigare !


Ci-dessous une représentation primitive d’Elegua réalisé en feuille de tabac, que l’on peut apercevoir dans certaines fabriques dont celle-ci provenant de ‘La Corona'

Couper_10.jpg

photo: REUTERS/Enrique De La Osa

11:12 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/04/2015

Le saviez vous ?

Voici une petite anecdote qui concerne l'origine du nom de la marque Cubaine "Saint Luis Rey". Eh oui chaque nom à son histoire, et pour celle-ci elle ne déroge pas à la règle parfois singulière. Ce sont deux importateurs britanniques Michael de Keyser et Nathan Silverstone qui s'inspirèrent du film "The Bridge of San Luis Rey", le Pont du Roi Saint-Louis ! Un premier long métrage sort en 1949 et plus récemment en 2004 avec Robert de Niro. Un film tiré d'un roman historique de Thornton Wilder paru en 1927. L'histoire nous dit pas le pourquoi de ce choix ? Lorsque vous dégusterez votre Regios ou votre double corona, vous y penserez peut-être !

L'ouvrage explore le problème du mal, et cherche la raison du malheur de personnes "innocentes" ou estimées telles. 

Résumé:

"Situé au début du XVIIIe siècle, le récit met en scène plusieurs voyageurs, issus de toutes les classes sociales, et sans relations entre eux, qui meurent dans l'effondrement d'un pont inca de corde au Pérou. Un religieux, témoin de la scène, s'enquiert de la vie des victimes, cherche la raison de la mort de chacune, veut croire que ce drame correspond à un plan divin. Le récit s'attache dès lors à décrire les événements qui ont amené chacune des personnes à être présentes sur le pont au moment tragique."

Couper_39.jpg

13:48 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

01/04/2015

Le saviez vous ?

3041092849_1_3_Ldaz7IwE.jpg

Au soir de la bataille de Solferino (1859), Henri Dunant et fondateur de la croix rouge, bouleversé par le spectacle des blessés, fit de son mieux pour secourir ces malheureux avec des moyens de fortune. La morphine disponible une fois épuisée, Dunant finit par distribuer "des cigares" aux invalides dans l'espoir d'atténuer leurs souffrances.

v-p-hist-00110h_z.1277387553.jpg

"La bataille de Solférino a eu lieu le 24 juin 1859 durant la campagne d'Italie. Elle s'est déroulée en Lombardie, dans la province de Mantoue. Il s'agit d'une victoire de l'armée française de Napoléon III alliée à l'armée sarde sur l'armée autrichienne de l'empereur François-Joseph.

Plus de 330 000 soldats ont combattu dans cette bataille qui voit l'utilisation de techniques nouvelles comme le transport des troupes françaises en train, qui mettront seulement quatre jours pour aller de Lyon jusqu'au Piémont, les canons et fusils à canon rayé (plus précis et puissants). L'artillerie joue un grand rôle, peu de combats ayant lieu corps à corps. Contrairement à la légende, le taux de victimes (morts et blessés) à cette bataille est d'environ 12,5 % (10 % chez les forces franco-sardes et 14 % chez les Autrichiens), contre 20% à la bataille de Marengo, 25 à 30 % à bataille de la Moskova, 21 % à la bataille d'Eylau, 25 % à la bataille de Leipzig et jusqu'à 32,4 % dans les rangs confédérés à la bataille de Gettysburg en 18631."

Source: Wikipédia

09:21 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2015

Le savier vous ?

La cape « Connecticut shade », considérée comme la plus belle cape au monde, oui mais...!


Avec environ 90 feuilles pour un poids de 450 grammes au prix de 20 €, c’est seulement deux cigares par feuille. Le coût moyen d’une cape pour un seul cigare « premium » peut atteindre 50% de son prix de revient. Pour certaines marques exigeantes qui demandent des traitements qualitatifs supplémentaires, tels que Macanudo ou Arturo Fuente, Davidoff, toutes ses manipulations augmentent encore son coût de plus d’un euro par cigare !

wrapper_connecticut.jpg

Feuille connecticut

cigare_wrapper_connecticut.jpg

Macanudo "cape connecticut"

11:48 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/03/2014

Le saviez vous ?

Le plus gros cigare réellement fumable était le Koh-i-Noor ( nom donné aussi au célèbre diamant de 186 carats ), un module mis au point par Henry Clay avant la Seconde Guerre mondiale pour un maharadjah. Mais le roi Farouk d'égypte, souverain de 1938 à 1952 et grand amateur de cigare s'en faisait fabriquer aussi un du même acabit sous le nom de "Visible ". Tous deux mesuraient 45,7 cm pour un diamètre de 18.6mm.

Pour la petite anecdote concernant ce personnage si singulier. Farouk était un client de la boutique de Genève du temps où Zino officiait, un jour il commanda 40 000 Havanes, ce qui lui aurait coûté la bagatelle de 500 000£ de l'époque. Zino et le Docteur Schneider insistèrent pour qu'il paie cash sa commande en raison de dettes qu'il avait contracté en Italie !

IL42_Fouad_03.jpg

le roi Farouk et son fils Fouad II.

17:50 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/03/2013

Le saviez vous ?

Saviez vous que le cigare tel que nous le connaissons aujourd'hui a été mis au point à Seville en Espagne vers la fin du XVIIIe siècle, cette assemblage cape, sous cape et tripe spécifiques.

Manufacture royale de Séville jusqu'à sa fermeture en 1900. source internet: wikipédia

16:35 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/11/2012

Le saviez vous ?

Le 'Beedi' ressemble à un cigare. Il est la forme la plus largement utilisée de tabac et d'être le moins cher en Inde. Il est couramment consommé par les classes pauvres et les illettrés. Cigarettes et beedis sont connus pour provoquer les mêmes maladies. Les deux agents causant le cancer se trouvent dans des niveaux des plus élevés. Le 'Beedi' contient également un niveau très élevé de monoxyde d'hydrogène, d'ammoniac, de cyanure, de phénol et de carbone.

L'Inde est le plus grand producteur de 'Beedi'. En raison d'une main d'oeuvre très compétitive de la région de l'Andra Pradesh, du Karnataka, du Bengale occidental et du Tamil Nadu sont devenus les plaques tournantes majeures de la fabrication des 'Beedi' en Inde. A éviter, si vous faites un séjour en Inde ou juste 1 pour goûter !

beedi-1244812.jpg

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

04/11/2012

Le saviez vous ?

Le saviez-vous ?

Lorsque les cigares sont acheminés en Europe, une bonne civette se doit de s'assurer que les cigares qu'ont lui achemine ont bien éffectué leur phase de repos de 12 mois minimum avant de les commercialiser, le cas contraire un cigare arrivé trop frais, trop humide, risquerait d'entamer une 4e fermentation au sein même de sa boite donc la nécessité d'attendre 12 mois. Chez nous il est très rare de fumer un cigare dit "frais" qui n'a subi que 3 fermentations à moins de se rendre directement à CubaCi-dessous quelques explications supplémentaires de mon amis Marc Nehaus, pour vous aider à comprendre les différentes nuances concernant la fermentation.

Tout d'abord, cette réalité n'est pas la même selon le temps que les cigares ont eu pour se reposer dans la cave du manufacturier. En effet, les cigares nécessitent un temps de repos après leur confection pour harmoniser l'humidité à tous les étages du cigare. Durant ce travail, c'est également une harmonisation des arômes qui s'opère.
 
Première nuance.
Si les cigares quittent rapidement la cave de la manufacture, à savoir dans les trois semaines à trois mois après leur confection, il est vrai qu'ils sont davantage enclins à reprendre leur processus de fermentation en raison de toute l'humidité qu'ils contiennent à la fin de leur confection.
Par contre, s'ils reposent depuis 12 mois, voire plus, les cigares auront eu le temps non seulement de s'harmoniser, mais aussi de ne garder qu'une humidité relative qui ne leur permet plus de développer une nouvelle fermentation.
 
Deuxième nuance.
Ensuite, il faut savoir qu'entre le moment ou un importateur reçoit sa commande et le moment où il livre ses cigares aux civettes, il peut se facilement se produire un laps de temps qui va de quelques semaines à quelques mois, voire quelques années.
Les cigares donc qui parviennent aux civettes peuvent être facilement âgés de plusieurs mois avant d'être mis en vente et ainsi ne pas être enclins à démarrer cette nouvelle fermentation dont vous parler.

Troisième nuance.
Dernièrement et non des moindres, l'âge du tabac utilisé pour la confection des cigares a son importance. Nous vivons une époque où beaucoup de grands producteurs ne peuvent suivre leur demande et doivent se contenter d'un tabac âgé de deux ans (deux fermentations) pour approvisionner leur marché, ceci car ils n'ont pas les réserves en cigares qui leur permettraient d'attendre le tabac de trois ans. Par ailleurs, ce tabac de trois ans a également un coût.
Finalement la fermentation est souvent accélérée, voire incomplète en raison de la demande qu'il y a sur certains tabacs. Ceci expliquant qu'un tabac peut ou mal fermenté aura une propension plus forte à développer une nouvelle fermentation qu'un tabac bien mature et fermenté lentement.
 
Et n'hésitez pas à venir nous visiter www.cigars-vegasantiago.biz
Marc Niehaus (concepteur de cigares)

L'encodage des boites à Cuba le "système actuelle mis en vigueur depuis 2000" peut vous renseigner précisément, mais uniquement sur la date de conditionnement. Le système actuel comprend un code alpha de 3 lettres suivit de 2 chiffres pour la date. Exemple Juin 2008/ JUN08.

Les 3 lettres concernent le mois comme ci-dessous:

JANVIER= ENE
FEVRIER= FEB
MARS= MAR
AVRIL= ABR
MAI= MAI
JUIN= JUN
JUILLET= JUL
AOUT= AGO
SEPTEMBRE= SEP
OCTOBRE= OCT
NOVEMBRE= NOV
DECEMBRE= DIC 
 

 

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/11/2012

Le saviez vous ?

Connaissez vous le sens de Behike ? plus exactement le mot exact est Behique, dans l'art ethnique des Caraibes, il est l'homme de la médecine, un shaman qui représente la tribu Taino chargé de guérir les maladies. Il est le gardien des secrets, des plantes et des substance médécinales. Il conduisait le rite de la cohoba et non cohiba ! ( Au cours de cérémonies religieuses, le behíque dialogue avec les dieux. Pour cela il s’introduit dans le gosier une spatule pour vomir et se purifier avant de se livrer au Cemí puis il inhale sa poudre hallucinogène. Parvenu à l’extase, il dialogue avec les dieux pour connaître leurs desseins.  )
S'il laissait mourir un malade, la famille du mort le tuait à coups de pierres.
 
 

 

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

03/08/2012

Le saviez vous ?

Saviez-vous, que Louis XV est l’instigateur de la première manufacture française de cigare en Bretagne plus exactement à Morlaix en 1740.

louis XV,cigare,morlaix

Louis XV

morlaix cigare,manufacture morlaix,cigare

Manufacture Morlaix

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/07/2012

Le saviez vous ?

Saviez-vous que la célèbre Carmen, le personnage d’une nouvelle de Prosper Mérimée, devenu un drame lyrique qui reste l’opéra le plus représenté au monde, l’héroïne Carmen est une cigarière oeuvrant à Séville dans la manufacture de cigare fondée par Ferdinand IV, celle-ci comptait 5000 ouvriers en 1800.

La petite anecdote, c'est de là qu'est né la légende des cigarières roulants les cigares sur l'entre cuisses !

carmen,cigarière

Carmen de Francesco Rosi

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/05/2012

Le saviez vous ?

"On nous aurait menti à l'insu de notre plein gré !" Le cèdre espagnol ne serait donc pas espagnol, désolé c’est la seule info du jour, je vais surement en décevoir plus d’un, hélas oui il n’y a pas de cèdre espagnol en Espagne. L’ A.O.C pour la botanique n’existe pas, du moins pas encore…:-)
Bon pour faire court en quelques lignes cette essence de bois si précieux à nos humidors, le poumon de nos modestes caves à cigares est un arbre, oui biensùr ! un arbre et non le pseudonyme belliqueux d’un catcheur amateur sponsorisé par la « bodega paella »
 
Ce bois si précieux à nos humidors est un arbre qui pousse essentiellement dans les forêts tropicales du Mexique, du Brésil en passant par les Caraïbes et le Pérou, cet arbre peut mesurer juqu’à 40 mètres pour un diamètre assez fin d'un mètre seulement, il convient très bien à l'industrie du meuble pour ses qualités de stabilité et de grande densité, d’une odeur assez neutre il est idéal dans la fabrication de cave à cigares, les populations indigènes l'utilisent aussi dans la construction de bateaux, d'instrument de musique ( flûte et manche de guitare principalement pour l’export).
Il possède aussi cette faculté à retenir l'humidité sans se déformer, et de la restituer pendant de longues semaines afin de maintenir nos cigares à un taux d'hygrométrie idéale compris entre 65% et 75%.
Pour clore ce chapitre, le cèdre espagnol à d'autres noms vernaculaires dont le ( Cèdre acajou, cèdre des barbares, acajou amer, acajou de Guyane, cèdre de Cuba), pour celui de Cuba c’est juste une idée marketing, cette qualification ne fait pas de lui un cèdre supérieur aux autres.

Edmond.

cèdre espagnol,cigare,humidor

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/05/2012

Le saviez vous ?

Que signifient les médailles d'or que vous pouvez apercevoir sur de nombreuses bagues, une question posée il y a quelques semaines sur le blog de mon ami Erwan "cigares cubains", j'espère que cette personne se reconnaîtra ! La réponse est toutefois assez simple. Il faut pour cela se replonger dans la seconde moitié du XIX, au moment où l'essor pour le cigare est à son paroxysme et qui ne renouvellera jamais plus, à Cuba à partir de 1810 date de l'enregistrement de la première fabrique celle de Bernardino Rencurrel, ainsi que toutes les autres qui suivront Partagas en 1827, pour Larranaga en 1834, H.Upmann en 1844, La Corona en 1845, José García 1830, El Vigaro et Punch 1840, El Rey del Mundo 1848, Roméo y Julieta 1850 certaines malheureusement disparues. Bref, à cette époque sans précédent toutes ses marques sont indépendantes pas comme aujourd'hui ( depuis la révolution ces manufactures appartiennent à l'État cubain géré comme vous le savez par la "Cubatabaco"), à cette époque vont naitre les premières guerres commerciales pour prendre des parts de ce vaste marché qui s'offrent à eux, ils concourent à travers le monde dans toutes les grandes expositions internationales ou universelles qui rythment le monde économique de ce siècle, des prix sous forme de médaille d'or sont attribués aux meilleurs fabriques par exemple H.Upmann remporta les siennes à Paris en 1865 et 1867, Roméo y Julieta en obtiennent à Anvers en 1885, à Paris en 1889 et 1900 ! vous comprendrez facilement qu'il était important de les afficher fièrement sur ses bagues cela avait un seul intérêt " booster les ventes ! " depuis elles ont été conservé comme le témoignage historique de cette période florissante qu'est connue les cigares de la Havane.

 

Médailles d'or visibles aussi sur cette bague Macanudo 1968.

Article complété par l'aimable contribution d'Adrien.

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

05/05/2012

Le saviez vous ?

Avez-vous déjà pensé pourquoi les goûts des cigares sont ci-différents ?
C'est vraiment très étonnant. Votre langue et le toit de votre bouche, elle est couverte de milliers de papilles minuscules, lesquelles sont composées de cellules réceptrices situées dans vos papilles gustatives qui envoient des messages à travers les nerfs sensoriels vers votre cerveau. Votre cerveau vous dit alors ce que vous dégustez au niveau des saveurs.

Un bon cigare est l'équilibre fragile de toutes ses nuances., trop sucré il sera écoeurant, trop salé il vous déssèche la bouche, trop acide ou trop amer cela devient une souffrance de le fumer, exactement comme un bon plat, l'équilibre avant tout !


Les papilles gustatives jouent probablement la partie la plus importante pour vous aider à profiter des nombreuses saveurs du cigare. Vos papilles gustatives peuvent reconnaître quatre types de goûts: sucré, salé, acide et amer. Les papilles gustatives salés / sucrés sont situées sur l'avant de votre langue; les papilles aigres alignées sur les côtés de votre langue et les papilles amères se trouvent à l'arrière de votre langue, comme sur le schéma ci-dessous.

 

langue, cigare,goût,saveurs,acide,amer,salé,sucré

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/04/2012

Le saviez vous ?

Le cepo d'un cigare.

Pour beaucoup d'entre vous, il est toujours difficile de connaitre le diamètre exact d'un cigare en fonction du "CEPO", voici la petite opération à effectuer pour vous aider ( exemple pour un cepo de 50 ), vous voyez ce n'est pas bien compliqué, souvenez vous de cette formule ! 2.54 cm c'est la valeur d'un "pouce", et le cepo s'exprime en 64e de "pouce".


  • 2.54 cm x ( 50 : 64 )
  • 2.54 cm x 0.78125
  • 1,98 cm


06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |