29/11/2013

La Gloria Cubana "Triunfos" Edition Suiza

Rien de très glorieux dans ce Gloria Cubana, expression d’un ami ( JMH ) qui résume très bien mon sentiment sur cette dégustation !

Pour être sincère, cette marque ne m’a jamais vraiment procuré de joie intense. Même la série des médailles d’Or que je trouve sans éclats pour la pluspart, après c’est juste un avis personnel qui n'engage que moi.

Pourtant, les débuts se voulaient assez prometteurs comme trop souvent. L’aspect le plus séduisant de ‘Triunfos’ provient sans nul doute par cette cape boisé et suave, aux jolis accents de moka. Senteurs pâtissières, très séduisantes à rendre nerveux tout diabétique en manque de sucre. A ce demander parfois, si la feuille de cape de certains cigares ne subissent pas un traitement particulier pour piéger votre nez.

Bref, ce cigare suppose d’emblée que la suite vous apportera entière satisfaction. En effet dès l’allumage, l’onctuosité, la rondeur  accompagnée d’une pointe d’acidité vous assiège pendant une bonne vingtaine de minutes et ravie vos papilles. Les notes de noisette, d’agrumes et de poivre blanc flattent agréablement mon discernement, mais rapidement le vent tourne pour dissiper tout malentendu…  

D’une richesse aromatique moyenne mais équilibré, je reste malgré tout sur ma faim sur ce premier tempo. Un sentiment d’absence dans des arômes que je trouve ma foi intéressantes, mais qui n’éveille rien en moi  de très excitant ! Un cigare difficile à cerner, comme un rendez-vous manqué entre deux personnes qui n’ont rien à se dire.

La suite évolue rapidement, sur des saveurs plus roboratives. Mais au détriment de ses arômes, vite substitué par le café noir, le vieux cuir, la réglisse qui enterre de manière implacable ses notes premières. La puissance augmente aussi, le rendant plus asséchant et rassasiant à la fois, mais sans le côté désagréable aucun piquant ni âcreté à déplorer, voilà au moins un point positif qui ne suffira pas à me convaincre.

Dès le 3e temps, une saveur latente de tabac froid rend ce final insipide et sans grand intérêt. Je préfère m’abstenir, et m'arrêter là ! 

Ce cigare brille de ses carences, manque de longueur, de rondeur et d’évolution. Une sensation étrange de neutralité, au fumage incertain qui ne procure rien de plaisant.

Ma note de cœur 10/20, juste la moyenne pour un ‘Triunfos' sans grand triomphe.

  • Origine: tripe: Cubaine, sous-cape: Cubaine, cape: Cubaine
  • Format: double robusto
  • Taille: 160mm x 20
  • Bague: 50
  • Prix Suisse: 15€  Gestocigars

 

triunfos1.jpg

triunfos2.jpg

16:48 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, La Gloria Cubana | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

05/12/2012

La Gloria Cubana genios " Belux"

Encore une exclusivité régionale réalisée pour la Belgique et le Luxembourg, le Genios de la Gloria Cubana, ce grand robusto est identique au format du ’Cohiba Maduro Genios’ Un cigare produit en quantité très limité pas plus de 35000 pièces pour le Belux. Un cigare dont l'aspect visuel est généreux, ferme et gourmand. De douces éffluves chocolatées et boisées me mettent en appétit et me donne matière à saliver. Après un léger mouillage de la tête pour faciliter la coupe, la cape se trouve être salé et piquante sur l’extrémité de la langue, un peu comme du ‘wazabi’ pour ceux qui connaissent cette sensation en moin puissant tout de même. Une fois allumée, la perception des premières volutes est enveloppante avec une légère suavité, les notes de café crème, de chocolat et de fruits secs apporte un équilibre sucré/ salé très agréable et plein de douceur qui ne manque pas d’intérêt. La rondeur et la longueur en bouche sont excellentes et grasses. Je déplore sur ce premier tiers un tirage assez moyen, le cigare semble bouché, chose qui peut malheureusement arriver, mais tout de même désespérant pour ce genre de vitole ! Le 2ème tiers compose avec brio les saveurs endémiques du 1er tiers, toujours cette sensation de velouté et de bienveillance. Ce grand robusto surfe sur des saveurs automnales d'amande, de noisette et de chocolat. Une bonne richesse aromatique et une puissance moyenne accompagnent ce second prélude.

Étonnement, le 3ème tiers semble être d'un coup vidé et essoufflé, je dirais illusoire. Pourtant rien ne pouvait présager ce final, la dégustation était pourtant gourmande et sans réels accrocs. Mais une note bien caractéristique d'ammoniac règne malheureusement sans partage sur cet épilogue. Un 3ème tiers quelconque qui n'apporte rien à ce fumage. Mais rien de très grave de ne pas apprécier ce purin, me direz vous ? Ce cigare a néanmoins bien rempli sa mission de me ravir jusqu'au divin. Ma note de cœur 14/20 Rigolant, très bon jusqu'au divin !


  • Origine: tripe: Cuba, sous-cape: Cuba, cape: Cuba
  • Taille: 140mm x 20,6mm
  • Format: grand robusto
  • Bague: 52
  • Prix Belgique: 15,30€

 

 

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20


 

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, La Gloria Cubana | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |