25/05/2012

José L Piedra Cazadores

Que dire de ce grand corona de José L.Piedra, eh bien pas grand chose ? Pour les néophytes ce cigare est éffectivement 100% cubain "Totalmente a mano en tripe courte", son tabac noir provient de la Vuelta Ariba le centre de l'île et non de la Vuelta Abajo partie ouest, voilà la grande différence.  
Autant j'apprécie le petit Cazadores, mais celui ci n'apporte pas grand chose !  Les saveurs dominantes de sous bois et d'herbe humide deviennent vite ennuyeuses, trop herbacé et acide, ce cigare malgré un prix très abordable est sans intêret. La fumée parcimonieuse et le tirage sont incertains, pour un cigare de compagnie, je dis oui ! si vous assistez à un événement sportif, un match de foot par exemple, il sera un parfait compagnon pour tenir plus d'une mi-temps. Ma note de coeur 8/20 Déçu

  • Origine: tripe : Cuba, Sous-cape: Cuba, cape: Cuba
  • Format: grand corona
  • Taille: 153mm x 17
  • Bague: 43
  • Prix France: 1,95€
  • Prix Suisse: 1,95€

cazadores,josé L piedra cigare


Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, J.L Piedra | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

23/05/2012

Paradiso Papagayo XXL

La maison Ashton vous présente le "Paradiso Papagayo XXL" un imposant "puro" venue tout droit du Nicaragua, un cigare qui en impose par son format et sa bague ostentatoire que j'adore, fabriqué par Don Pepin Garcia ce magnifique cigare est arrivé sur le marché européen depuis peu, son prix 7,80€ en Belgique en fait un cigare vraiment abordable pour ce gabarit, reste à savoir son goût ?
Sur le plan visuel, rien à dire, la cape est belle, légèrement grasse, peu nervurée d'une couleur maduro, la qualité et la renommée de fabrication de la maison Ashton sont irréprochables.
Le premier tiers se dessine sur des notes de terre et de cèdre, le tirage est parfait bien ventilé, le deuxième tiers est plus épicé avec des notes supplémentaires de chocolat noir sur des saveurs moyennement corsées, la longueur en bouche généreuse, nous dépose sur un 3e tiers équivalent, agréable mais sans réelle surprise ma foi, ce serait sans doute son principal défaut ! La fumée est enveloppante, grasse et gourmande.
Une belle découverte pour ce Paradiso. Ceux qui aiment ce genre de format, précipitez-vous dans votre civette, vous ne serez pas déçu, avec ce prix plus qu'accessible je le conseille à tous les amateurs, un cigare pour moi facile à fumer. Et ne soyez pas effrayés, derrière ce monstre se cache en fait un sympathique ours en peluche ! Ma note de coeur 16/20 Rigolant

  • Origine: tripe : Nicaragua, Sous-cape: Nicaragua, cape: Nicaragua
  • Format: grand robusto
  • Taille: 140mm x 21.8
  • Bague: 55
  • Prix Belgique: 7,8€
  • Prix France: 8,5€
  • Prix Suisse: 7,5€

paradiso XXL,paradiso papagayo,cigare paradiso


Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Paradiso | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

21/05/2012

Montecristo Edmundo

Pour ceux qui connaissent ce cigare, votre avis m'intéresse car ce cigare m'interpelle un peu, je reste sur ma faim ! Pourtant ce grand robusto à fière allure, d'une construction sans failles, cape Colorado belle et luisante, une consistance ferme et moelleuse, par contre la musique est bien différente, si je devais le classer dans un style musical, nous serions sûrs de la variété français des années yéyé " Et j'entends siffler le train..."  ! un cigare un peu mélancolique d'une saveur douce et amer qui se laisse écouter sans grande prétention, il n'est ni mauvais, ni très bon, un peu comme un bon vin de table, sans grande conviction il se consume avec linéarité d'un bout à l'autre, malgré de belles saveurs terreuses et boisées sur un deuxième tiers, un troisième tiers avec un peu d'acreté, la mélodie reste funeste pour cette Edmundo. Un cigare trop jeune et timide qui se révèlera après quelques mois de sommeil je pense. Ma note de coeur 12/20 Sourire

  • Origine: tripe : Cuba, Sous-cape: Cuba, cape: Cuba
  • Format: grand robusto
  • Taille: 135mm x 20
  • Bague: 52
  • Prix Belgique: 11.5€
  • Prix France: 12/ 13€
  • Prix Suisse: 8.5€

cigare edmundo,montecristo


Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20


06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Montecristo | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

12/05/2012

Private Stock n°11

Hier soir avec ce beau temps, la tentation de fumer un cigare était trop forte ! de retour à la maison après le travail, j'ai opté pour celui-ci, un private stock n°11, un cigare plutôt léger pour une fin d'après-midi, j'en ai toujours quelques-uns en "stock", je sais trop facile...! :-))
Ce robusto si vous ne le connaissez pas et un cigare "unselected-ungranted", ce sont des cigares une fois terminés ne subissent pas les divers contrôles qualités, de classement des couleurs avec la rigueur qui s'impose dans les cigares premium long filler, sa tripe provient des précieuses chutes de tabac destiné à la production des cigares Davidoff, malgré cela il est habillé des plus belles capes Connecticut, sans accroc, bien tendu et lisse, d'une belle couleur Colorado claro, rien à signaler de désagréable visuellement.
À la dégustation, celui-ci se montre très légèrement acidulé mais pas sur la langue, plus sur l'intérieur des lèvres, une sensation étrange qui n'est pas forcément mauvaise, mais étrange tout de même, dans l'ensemble nous sommes sur une palette aromatique herbacé et boisé avec une rondeur en bouche toutefois gracieuse, aucun souci de combustion à déclarer, la cendre fine d'un gris relativement clair me le confirme, sur la fin les saveurs sont toujours sur des valeurs équivalentes de boisé, de copeau de bois, mais il y a toujours ce goût entre astringence et amertume en arrière-plan, un peu comme lorsque vous mangez des noix très fraichement cueillies. Ce cigare est pour moi, plus un cigare de compagnie, qu'un cigare de "dégustation", quelques heures après le fumage, il vous laisse un très bon mélange en bouche, sans aucune aigreur malgré de petits défauts décrit un peu plus haut. Ma note de coeur 12/ 20 Sourire


  • Origine: tripe : République Dominicaine, Sous-cape: République Dominicaine, cape: Connecticut
  • Format: robusto
  • Taille: 117 mm x 20
  • Bague: 50
  • Prix Belgique: 4,85€
  • Prix Suisse: 4,50€

private_stock.jpg


Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Davidoff, Dégustation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/05/2012

Macanudo 1968 titan

Je vous présente ce ‘macanudo1968 titans’ un cigare petit par sa longueur environ 10 cm, mais tout de même un joli diamètre de 23 mm ! Je dirais un ‘gros short robusto’ pour faire court !, ce petit module fort sympathique est très étonnant, lorsque je l’ai acheté à la civette des pharaons à Lyon, entre parenthèses rien de pharaonesque dans cette cave à cigares, mais bon c’est une autre histoire ! ce cigare était sous cellophane comme beaucoup d’ailleurs aujourd’hui, ont adopté ce mode de protection de leurs vitoles, de retour chez moi, je retire ce ‘préservatif’ à cigare pour bien l’entreposer dans mon humidor avec ses compagnons de chambrés, et là tout prend son intérêt dans ce mode d’emballage, une fois déshabillé ce petit joufflu s’est mis à dégazer, délivrant un concentré d’arôme d’une puissance jusque-là jamais connu, par forcément agréable au premier abord, des notes essentiellements d’écurie, de crotin de cheval, vraiment étonnant et rien de ragoûtant ! Au bout de quelques jours ces senteurs fortes se sont arrondis dans une normalité acceptable, heureusement ! Je me demande s’il ne faudrait pas emballer ses cigares avec du film alimentaire 48 heures avant une dégustation, WHY NOT ?

Ce que vous devez savoir sur ce cigare: les tabacs utilisés sont muri dans des Tercio ( des balles entourées d’écorces de palme) et des fûts de chêne dont l’intérieur est carbonisé pour enrichir l’arôme pour ce mélange dominicain et Nicaraguayens, ça donne faim ne trouvez-vous pas ? Voici sa brève histoire d’environ une bonne heure et quart, un premier tiers qui démarre sur des notes terreuses et de cuir d’étable, le tirage est facile pour le moment et très régulier, le second tiers est plus sur des notes sucrées et brioché, la fumée est dense, généreuse, puissante qui nous amène sur un troisième tiers plus intense et boisé, quelques noisettes torréfiées, accompagné d’une pointe d’amertume et de bois brulé, une musique que mes papilles ont beaucoup appréciée, mais trop court ! Il me manque bien trois bons centimètres ! la prochaine fois je testerais le ‘Macanudo1968 gigante’, en résumé ce cigare est très bon, beaucoup de profondeur et de caractère, une longueur en bouche très appréciable, ça change vraiment des autres cigares Dominicains, souvent au goût un peu édulcoré. Un cigare qui faut absolument essayer un jour, ma petite note de cœur 16 /20 Rigolant

  • Origine: 

tripe : République Dominicaine, Nicaragua (Esteli, Ometepe), Sous-cape: Habano connecticut, cape: Honduras - San Agustin

  • Format: short robusto
  • Taille: 102 mm x 23
  • Bague: 60
  • Prix Belgique: 8,50€
  • Prix France: 6,50 - 7,50€

macanudo 1968 titan, cigare macanudo


Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

 

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Macanudo | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

09/05/2012

CAO Brasilia samba

Une belle découverte que ce CAO samba, ce cigare provient du Nicaragua par contre sa cape est un tabac arapinaca de la région de Bahia au Brésil très apprécié pour son feuillage sombre maduro/ oscuro. Pour commencer une dégustation je prends toujours un réel plaisir à humer mes cigares, à les toucher, les écoutez me narrer leur histoire, celui-ci m'apporte que du bonheur, ses senteurs d'étables et d'épices exotiques me font saliver et voyager à souhait, sa cape légèrement veinée et grasse semble transpirer les chaleurs tropicales de l'Amérique du nord, dès l'allumage je découvre des saveurs intenses de chocolat noir, de cèdre et de café cette douce amertume est très bien dosée, une longueur en bouche très généreuse durant le second tiers qui nous emmène toujours sur des saveurs empyreume et épicées, il devient malgré tout un peu asséchant sur le troisième tiers, rien d'inquiétant, Grace à ce bel équilibre de l'ensemble ! ce troisième tiers se rèvele plus corsé, plus présent encore, mais rien de plus surprenant que l'ensemble de cette dégustation. Que dire de plus ? ce CAO samba est un cigare au caractère bien trempé, qui sera ravir le palais des plus exigeants amateurs, un cigare que je recommande. Ma note de coeur 17/20 Cool

  • Origine: 

tripe : Nicaragua, Sous-cape: Nicaragua, cape: Brésil

  • Format: torpedo
  • Taille: 159 mm x 21
  • Bague: 54
  • Prix Belgique: 8,20€ 

CAO brasilia samba


Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans CAO, Dégustation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/05/2012

Vegas Robaina "Famosos"

Que dire de ce robusto famosos ? moi qui m'attendais à une explosion et un équilibre des arômes, rien de fameux dans cette dégustation, je ne comprends pas pourquoi lui attribuer 4 bagues sur l'amateur de cigares, il est certes jolie à l'oeil, bien construit, mais dès l'allumage, il s'avère vite éssoufflé par un assemblage trop serré, la fumée a beaucoup de mal à atteindre votre bouche, côté saveur il n'explose pas les papilles comme je l'attendais, par ses notes boisées et ses quelques touches épicées imperceptibles, je dois finalement attendre le début d'un 3e tiers pour enfin goûter à une fumée plus généreuse et abondante au mélange un peu plus poivré et toasté. Ce famosos est surement une référence pour beaucoup d'entre vous, c'est un cigare bien élevé, bien habillé et équilibré mais manque cruellement de longueur en bouche et pas assez gras à mon goût ! Ma note de coeur 12/20 Sourire

  • Origine: Cuba
  • Format: robusto
  • Taille: 127mm x 19
  • Bague: 48
  • Prix France: 9,7/ 10€
  • Prix Suisse: 7€ ( Gestocigars )

famosos,vegas robaina,cigare


Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

 
 
 

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Alejandro Robaina, Dégustation | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

30/04/2012

ASHTON VSG wizard

Un très beau format comme je les aime, un cigare d’une construction parfaite vêtu d’une cape sombre et grasse d’équateur sun grown‘ pour rappel cultivé sans les toiles traditionnelles ‘tapado' d’une couleur sombre maduro, développent des arômes très riches et légers, le cigare est toutefois très ferme ! peut-être un manque d’humidité, surtout n’en faisons pas une généralité. Effectivement à l’allumage le tirage est un peu difficile, une fumée quasi inexistante, il me faudra attendre quinze bonnes minutes pour qu’il se détende un peu et s’assouplit, le premier tiers surfe sur des senteurs terreuses et boisées rien de désagréable à mon goût, la dégustation se poursuit sur un deuxième tiers légèrement plus présent sur des notes toujours boisées et de cuir, la fumée commence à devenir plus généreuse, par contre un peu courte en bouche et rien de très rassasiant !

La cendre blanche est très légère et fine, signe d’une fermentation rapide des feuilles, un cigare automatiquement très peu présent aromatiquement, le troisième tiers s’est évident, devient plus torréfié, plus intéressant ma foi ! Mais pour moi on ne fume pas un cigare uniquement pour atteindre les deux derniers centimètres. Donc en résumé, un cigare un peu pauvre mais pas déplaisant en soi. Ma note de cœur 12/20  Sourire

  • Origine: tripe : dominicaine, Sous-cape: dominicaine, cape: Sun grown équateur.
  • Format: wizard
  • Taille: 152mm x 22.2
  • Bague: 56
  • Prix France:
  • Prix Belgique: 12 - 12,9€  

ASHTON_VSG.jpg


Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

 

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Ashton VSG, Dégustation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/04/2012

D8 short robusto Vegas Santiago

Aujourd'hui je vais vous parler d'un petit nouveau, le D8 shorts robusto de la Vegas Santiago du Costa rica, un terroir qui mérite qu'on s'y attarde. D'après le vendeur de ‘Gestocigars', c'est un cigare au goût cubain "why not", essayons-le ! À l'oeil, il a très belle allure, une finition soignée, une cape de couleur Colorado bien grasse, une bague flatteuse rehaussée de liseré or, non rien à dire de ce côté-là, très automnale à cru, il s’annonce très gourmand. Passons maintenant à l’essentiel, dès l'allumage ce cigare s'affirme rapidement sur des notes végétales, feuille morte, noix de cajou, la fumée est dense et généreuse d'une tonalité bleutée, elle s’illustre tout de suite par une puissance relative sans être pour autant enivrante, qu'il faudra apprivoiser tout au long de cette dégustation, au 2e tiers, la combustion est parfaitement équilibrée, la cendre est compacte d'un gris argenté et ne craint pas pour le moment les lois de la gravité, l'évolution est constante avec quelques notes subtiles de sucré, de café et de cacao, une belle longueur en bouche, un petit bémol c'est ce petit arrière-goût difficile à décrire commun à de nombreux cigares, un goût de "Bakélite" ou de "plastique", si vous connaissez cette sensation, vous me comprendrez sûrement, mais rien de trop grave ! 3e tiers la cendre vient de rompre, les saveurs s'accélèrent sur des tonalités classiques de pains grillés et de café torréfié, vous l'aurez compris ce cigare manque peut être un peu de surprise pour mes papilles, pas assez épicé pour ma part ! Mais reste un très  bon cigare, très agréable à fumer, voir meilleur que certains Cubains, un cigare que je conseille vivement au vu de son rapport qualité/ prix ! malheureusement disponible uniquement en suisse ou en Belgique ! ma note de coeur 15/ 20 Rigolant

  • Origine: 

tripe : habano Costa Rica, Sous-cape: habano d'Equateur, cape: Habano 2000 cloudshade grown d'Equateur.

  • Format: petit robusto
  • Taille: 100mm x 19.8
  • Bague: 50
  • Prix France:
  • Prix Suisse: 4,3 – 4,5€ ( Gestocigars )  

D8,vegas santiago,cigare,edmond


Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Vegas Santiago | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

19/04/2012

Punch Punch

Le « Punch Punch » est un Corona Gorda pour ceux qui ne le connaisse pas il est emblématique de la marque, un cigare habillé d’une belle cape maduro, une très belle découverte pour moi qui préfère les modules plus imposants, celui-ci est vraiment remarquable, certains vont détecter le cèdre ou une touche de balsamique légèrement épicée au démarrage, ma foi pourquoi pas ! c’est toujours très suggestif ce que l’on ressent, je dirais qu’au démarrage il s’est avéré très prometteur, un cigare qui vous annonce un très joli refrain, il ne vous laisse pas indifférent, la puissance, son rythme aromatique augmente tranquillement avec quelques notes de cuir pendant le deuxième tiers ainsi qu’un final très gourmand et puissant, la preuve je m’y suis brulé les doigts à deux reprises et ça ne m’arrive pas souvent, si ça ce n’est pas un signe ! Un cigare que je recommande vivement, ma petite note de cœur sur mon ressenti 16/ 20Rigolant

Edmond...

  • Origine: Cuba
  • Format: Corona Gorda
  • Taille: 143mm x 18.2
  • Bague: 46
  • Prix France: 10 – 11€
  • Prix Suisse: 8 – 9€ ( Gestocigars ) 

punch punch,cigare edmond


Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

  

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Punch | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

31/03/2012

Fake Cohiba

Si un jour lors d'un voyage à Cuba ou à St Domingue on vous propose une boite de 25 Cohiba Esplendidos pour environ 350€, voyez ci-dessous le genre de merde que vous risquez d'obtenir, il faut être très naif de penser que cela est possible; un Cohiba Esplendido à 14€ !! Malheureusement beaucoup encore ce font avoir, pour ceux qui vous diront " Ils étaient très bien les miens" ce sont des menteurs ou pire ils ne connaissent rien au cigare.  Très intéressante démo.


06:02 Écrit par Edmond Dantes dans Cohiba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/03/2012

Cigare Toscano ou un "presque cigare" !

Lors d'un récent déplacement en Italie, comment ne pas résister à cette expérimentation, déguster un Toscano ! Une halte sur l'autostrada Aoste Milano dans une boutique bien loin du charme de la cité des Médicis, règlement en caisse 7,5€ entre les commandes de paninis, les billets de loterie et les mets locaux, boite de cinq antico. Quatre heures plus tard dans ma chambre du Sun Hôtel à Ribiera, je procède à l'expertise de mon achat, premièrement la boite me fait penser à une boite de crayons de couleurs même ouverture et une fenêtre sur la face avant qui vous indique que nous sommes bien en présence de tabac 'il fume uccide !' 

 

url.jpg

Clint Eastwood dans 'il buono il brutto il cattivo'


Le cigare se présente emmailloté dans une cellophane ou l'on peut apercevoir en son milieu une bague aux couleurs nationales de l'Italie ! de forme étrangement conique et irrégulière ne serait qu'euphémisme, une fois retiré de sa protection, on comprend tout de suite à son arôme que ce n'est pas un cigare de 'ta fiole', très loin des senteurs cubaines ou dominicaines, le truc dégage des effluves plus proche d'un biocide à base de grésil et d'un exhausteur de goût parfum nicotine destiné à repousser les plus intrépides activistes d'associations de non fumeur, le truc semble avoir était embaumé par un prêtre de l' antiquité, rien de très appétissant jusque là ! Pour la dégustation, option A vous le fumez en intégralité ( déconseillé pour une première fois, trop dangereux ) option B vous le cassez ou le coupez, je préfère la coupe en son centre en n'omettant pas de l'humidifier sur son pourtour avec la langue, déjà à ce moment là, vous ressentirez une sensation piquante et désagréable au bout de votre organe ( votre langue bien sûr! ne nous égarons pas...), je sors ma guillotine à deux lames et je tranche sans hésitation, un peu dur mais la coupe est nette et sans éclats. Ensuite vient l'allumage et les premières bouffées, on s'attend au pire, mais étonnamment le goût en bouche est meilleur que les senteurs à cru, nous sommes essentiellement sur des notes empyreum du début à la fin, pas désagréable en soi, nous sommes face à un cigare âcre et puissant qui vous monte rapidement à la tête, la bestiole, cette momie, appelez-là comme vous le voulez, est très lourde en alcaloïde de tabac, (sûrement très bon pour votre santé.)sigaro-toscano-logo.jpg

 

Bref, un cigare destiné à ceux qui trouve la cigarette pas assez virile et le cigare cubain trop subtile, je peux les comprendre, tout est affaire de goût, si vous êtes un fan 'il buono il brutto il cattivo' des western spaghetti en général, il vous donnera entière satisfaction.

 

Couper_40.jpg

06:03 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

04/03/2012

Festival du Havane 2012

Cette cave reproduit l'usine de fabrication de cigares Cohiba. Elle contient 520 cigares de choix, et a remporté la plus haute enchère parmi six lots. (photo: Keystone/AP) source 20min

storybild

Une cave à cigares artisanale, reproduisant minutieusement l'usine de fabrication de cigares Cohiba, a été adjugée pour 360.000 euros (475.279 dollars) vendredi lors des enchères clôturant le 14e Festival du Havane, selon la presse locale.

Cette cave, qui contient 520 cigares Cohiba de choix, a remporté la plus haute enchère parmi six lots et a été achetée par un entrepreneur italien qui a requis l'anonymat, selon l'agence Prensa Latina.

Pour la santé publique

Les enchères ont permis de récolter au total 730.000 euros (963.759 dollars), qui seront reversés en faveur de la santé publique cubaine conformément à l'usage.

Dag Holmboe, responsable de la société Pacific Cigar, de Hong Kong, a acheté deux caves à cigares, l'un de la marque Partagas, pour 60.000 euros (79.210 dollars) et l'autre de Montecristo pour 80.000 euros (105.600 dollars).

La britannique Jemma Freeman, lauréate du prix des affaires du Festival, a reçu une cave à cigares Hoyo de Monterrey pour 40.000 euros (52.800 dollars), tandis que Mohammed Mohebi, de Dubai, en a décroché une de Romeo y Julieta pour 130.000 euros (171.600 dollars).

La sixième cave avec des cigares H.Upmann a été remportée par l'Indien Chetan Seth, pour 60.000 euros (79.200 dollars).

Des milliers d'amateurs

Quelque 1.500 amateurs de cigares de 70 pays ont participé au Festival qui s'était ouvert lundi.

La surprise est venue du concert improvisé donné par l'acteur et musicien américain Jim Belushi, qui, faisant fi du protocole, est monté sur scène durant un dîner de gala pour chanter, accompagné du guitariste britannique Phil Manzanera. Les anciens joueurs vedette de basket de la NBA nord-américaine Travis Best et Dale Davis étaient aussi présents.

Le monopole cubano-espagnol Habanos S.A. a enregistré une «croissance de 9% avec un »chiffre d'affaires de 401 millions de dollars«, a indiqué son vice-président, Javier Terrer, qui a prévu une année 2012 »compliquée" en raison de la crise économique internationale et des lois anti-tabac.

Toutefois les experts soulignent que malgré la crise, le marché du luxe croît tous les ans et que Habanos S.A. mise sur des produits de plus en plus sophistiqués.

 

12:25 Écrit par Edmond Dantes dans Actualités, Cohiba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/02/2012

J.L Piedra petit Cazadores

Si vous êtes trop snob, veuillez passer votre chemin ce cigare n’est pas fait pour vous, je parle de ceux qui ne fument que des Cohiba bien sûr.

Un petit cigare pas si mauvais que ça ! Je pense que pour beaucoup il n’a pas sa place dans une cave à côté d’un Royal Bolivar, Partagas D4 ou autres bons crus et bien moi oui ! Franchement il n’y a aucune honte à le dire, j’aime ce petit cigare Cubain « Totalmente a mano tripe courte », loin d’être un cigare de dégustation, il se laisse fumer tranquillement, par contre vaut mieux s’arrêter à la fin du 2e tiers puisque ça consistance de fabrication est assez faible ! risque de se retrouver avec un mégot en décomposition à la fin du 3e tiers.

Le prix correct d’1.3€ ne vous ruinera pas si vous n’aimez pas, d’ailleurs « l’amateur de cigare » le note de 3 bagues dans cette catégorie de très petit Corona devant un Roméo y Julieta à 5,3€ tout de même et à égalité avec le partagas à 5.7€.

Perso je le fume en bricolant ou pendant une séance de fitness, très bien aussi pour promener le chien les mois d’hiver. ma note de coeur 13/ 20 Rigolant

  • Origine: Cuba
  • Format: très petit corona
  • Taille: 104mm x 16
  • Bague: 43
  • Prix France: 1,30 – 1,50€
  • Prix Suisse: 1,10 – 1,20€ ( Gestocigars )

img_294173_23013090_0.jpg


Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20


 

      

 

08:15 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, J.L Piedra | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

16/02/2012

Cohiba

Une photo très élégante ou la couleur maduro des cigares se confond avec harmonie à celle des doigts d'une jolie cubaine ! Son oeil expert examine l’ensemble, vérifie la bonne harmonie du dégradé des tons, l’alignement parfait des bagues et, surtout, l’aspect de chaque cigare.

 

RTR2J2SGx.jpg

08:02 Écrit par Edmond Dantes dans Arts photos/ illustrateurs, Cohiba | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |