25/05/2016

Gentlemen 1919 "Paris-Barber-shop" et fumoir à l'anglaise

gentlemen 1919_lounge cigare

Un lieu unique à Paris…

Nul doute que l’attention des gentlemen parisiens va bientôt se porter à quelques foulées des Champs Elysées, au 11 de la rue Mermoz pour être précis. C’est en effet là que vient de s’ouvrir le lieu que tant d’hommes de la Capitale appelaient de leurs voeux, un lieu unique en son genre, un lieu fait pour eux. Imaginez vous ça : un barbier-coiffeur au chic intemporel, ayant pignon sur rue, déployant toute la gamme des soins que l’homme moderne peut attendre pour prendre soin de son apparence. Mais au fond du salon, se cache l’inattendu. Une porte dérobée s’ouvre aux connaisseurs vers un autre univers, un bar à cocktails en mode speakeasy que complète un fumoir aux accents Chesterfield digne des meilleurs clubs anglais. Un univers original, très masculin, où l’homme de goût pourra, après avoir livré sa barbe et/ou sa coiffure à des mains expertes, boire un verre, grignoter quelques planches ou fumer en toute quiétude un beau havane. Que demander de plus ?

gentlemen 1919_lounge cigare

Sébastien Paucod & Frédéric Lafleur.

Gentlemen 1919, avant tout une aventure humaine

Pour remonter le fil de la genèse de ce lieu hors du commun, il faut se reporter quelques années en arrière. À la rencontre de deux hommes, de deux parcours et de deux univers. Frédéric Lafleur vient du monde de la restauration et de l’hôtellerie de luxe. Ce passionné de bonne chère, qui ne manque jamais une occasion de déguster un bon cigare, a fait ses armes dans le sud de la France, chez Edouard Loubet, Alain Ducasse et au Mas des Herbes Blanches dans le Lubéron. Epicurien dans l’âme, il se passionne pour les bons produits, les alcools d’exception et aime partager ses plaisirs.

Sébastien Paucod est l’un des barbiers les plus en vue de Paris. Initié par Alain, maître barbier, il officie à Montmartre dans son salon « l’Atelier Gentlemen » bien avant que la mode de la barbe de hipster ne déferle sur Paris. C’est de la rencontre de ces deux parcours de monomaniaques passionnés que va jaillir l’idée de Gentlemen 1919, sur la base d’une idée simple : « pourquoi ne pas créer à Paris un lieu qui nous ressemble ? qui soit l’endroit même où nous aimerions sortir ? celui où nous partagerions avec tout le monde nos passions et nos plaisirs ? »

gentlemen 1919_lounge cigare_017.jpg

Sébastien Paucod

Pour mener à bien cet ambitieux projet le duo se mue en quatuor et sollicite Maxime Simonneau (Directeur de la restauration) et Fiona Lang (Directrice de l’Atelier Gentlemen qui apportera sa touche jeune et féminine – elle n’a que 23 ans). 150 m2 et après 3 ans de réflexion, d’étude, de recherche de locaux et 2 mois et demi de travaux, Gentlemen 1919 peut ouvrir ses portes.

Pourquoi 1919 ?

C’est le 29 janvier 1919 que la constitution des Etats-Unis entérine l’établissement de la prohibition à l’échelle nationale. S’en suivra l’établissement, dans de très nombreuses villes des Etats-Unis, de bars clandestins (ou speakeasy), masqués à la vue du public et servant aux initiés de l’alcool de contrebande.

Le bar planqué derrière la porte du fond…

Pas très courant dans un barber-shop (c’est même une première parisienne), les habitués du Gentlemen 1919 peuvent pousser une porte au fond du salon et retrouver dans l’arrière salle planquée un vaste bar à cocktails. Fauteuils aussi profonds que la cave, ambiance détendue et très masculine, cuirs et bois, lumière naturelle de la cour privée, tout y est conçu pour passer un bon moment. On y retrouve ses amis pour quelques verres et de bons grignotages soigneusement sélectionnés par Frédéric et son équipe.

La carte des cocktails évite les clichés de l’époque et les dérives de la mixologie à tout crin pour se concentrer sur les meilleurs classiques du cocktail qu’il sera possible de commander pour 12 à 19 !. Autre fait notable : plus d’une cinquantaine de références de whiskies attendent les amateurs derrière le bar. Des trouvailles et des introuvables, à l’image de ce whisky Mac Malden qui n’est autre que… bourguignon !

gentlemen 1919_lounge cigare

Un fumoir à l’anglaise

Ils sont peu nombreux les lieux parisiens où déguster entre amis un bon cigare. Souvent trop exigus, mal ventilés ou décorés sommairement, les fumoirs parisiens désespèrent les amateurs de convivialité et d’esthétisme. C’est à eux que Gentlemen 1919 s’adresse avec son fumoir raffiné. Douze gentlemen (ou gentlewomen) peuvent y prendre place dans de grands canapés de cuir pour se livrer à leur plaisir favori : la dégustation d’un beau module cubain (ou pas). Si les convives peuvent y fumer leurs propres munitions, on trouvera néanmoins chez Gentlemen 1919 une belle cave à cigares où s’approvisionner.

gentlemen 1919_lounge cigare

Frédéric Lafleur & cigare Pitbull.

Une atmosphère chic et chaleureuse

Chez Gentlemen 1919 tout est affaire de plaisir. Celui que l’on prend, celui que l’on donne. Très attachés aux valeurs de convivialité et d’authenticité, Frédéric et Sébastien ont conçu un lieu de vie qui respire le bonheur de vivre, la joie d’être ensemble autour d’un verre ou d’un beau havane. Et c’est dans un décor que l’on croirait descendu d’un écran de cinéma, mêlant métal industriel, boiseries, cuir, carreaux de ciment, lumières tamisées, objets chinés et dessins vintages aux murs que les gentlemen parisiens pourront désormais se retrouver en toute discrétion. Dans un endroit qui leur ressemble.

 

Quels services y trouver ?

Coiffeur (coupes à 39 ! et 41 !)

Barber Shop (taille de barbe 22 !, rasage 41 !)

Et pour les initiés : Cocktail Bar et Fumoir derrière la porte…

 

Informations pratiques

11 rue Jean Mermoz 75008 Paris

Téléphone : 01 42 89 42 59

Fermé le dimanche et le lundi

Horaires : du mardi au samedi de 11h à 22h

Réservation conseillée à partir de 22h

contact@gentlemen1919.com

http://www.gentlemen1919.com

09:10 Écrit par Edmond Dantes dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.