02/10/2015

Trinidad Ingenios EL 2007 "lonsdale"

L’Ingenios est une (edicion limitada 2007) que bon nombre d’amateurs semblaient avoir oublié et puis comme par magie, celui-ci se met à parader un peu partout comme la nouveauté de l’année ! A sa sortie en 2007, il faut avouer que ce module n’avait pas rencontré un franc succès. C’est bien pour cette raison qu’aujourd’hui les stocks ne sont pas entièrement épuisés, ses ventes se sont écoulées tranquillement pendant 8 ans, mais finalement il semblerait qu’il en reste encore chez certains importateurs. « Pour resituer cette année dans vos mémoires, 2007 a surtout marqué les esprits par la levé d’un secret d’état, celui de l’annonce officielle de la maladie de Fidel Castro ! Beaucoup de ses détracteurs de l’époque voyez cela comme une bénédiction, prévoyant même sa mort à court terme et dans la foulée la levé de l’embargo américain, eh bien non ! Le 13 août 2015, Fidel vient de fêter ses 89 ans. »

Mais ce ‘lonsdale’ ! A-t-il vraiment un intérêt gustatif maintenant ? Ses huit années l’ont-elles bonifié ?

Personnellement, je les fumais deux fois ces dernières semaines, une fois en mode décontraction entre amateur et la seconde en mode dégustation, seul. La première ne m’a pas laissé un souvenir dithyrambique que je résumerai en deux simples adjectifs, douceur et constance dans sa forme. Le genre de musique qu’il est difficile d’écouter et d’apprécier toutes les nuances dans le brouhaha d’une discussion.

Ce ‘lonsdale’ devenu un format atypique aujourd’hui, mais combien svelte et élégant dans un autre temps ! Son corps présente un aspect forgé, limite rustique d’une consistance ferme et d’une souplesse relative tout à fait conventionnelle. Son parfum arachnéen déroule des notes de chocolat au lait et de boisé, un duo subtil au nez appréciable.

Dès l’ébauche des présentations terminées, je procède à un allumage aisé et humble en fumée, les notes crémeuses de bonnes douceurs enveloppent délicatement la bouche sur un lavis gustatif de chocolat de type ‘milka’, de boisé et de café crème. Des saveurs timorées sans grandes complexités et sans grande consistance qui procure un fumage pondéré, équilibré. Ce vieillissement a en tous les cas permis à cet ‘Ingenios’ d’arrondir les angles dès les premières bouffées, suivi d’une longueur tout à fait honorable. Même si ce premier temps manque un peu de contenance, son agrément offre un joli bouquet !

Dans la seconde partie, celui-ci évolue sur une forme plus grasse, mais toutefois endémique au premiers tiers au niveau des saveurs et d’une consistance plus tangible, bienvenue à ce stade de la dégustation. Les sensations très amples, posées surtout sur l’avant du palais (sur la nef) offrent une évolution un poil plus épicée. Le fumage s’équilibre de manière assez linéaire, aucun soubresaut ne vient secouer mes papilles dans ce fumage mielleux à la puissance apprivoisée.

Sur ce 3e temps, sa forme gustative s’assoit définitivement sur une sensation crémeuse et plus courageuse en bouche. Restant toujours dans une certaine légèreté, celui-ci devient graduellement plus corpulent et domine à présent de ses notes de poivre blanc, de café crème, de saveurs brulées et de belles suavités, pour définitivement glisser sur un registre plus acerbe et lourd sur le final. Dans l’ensemble ce n’est pas mauvais, ce Trinidad a su libérer harmonieusement une musique soyeuse aux accords propices dont la profondeur des aromes lui fait cruellement défaut. Mais quoi qu’il en soit, c’est un cigare doux et agréable pour ceux qui seront l’apprécier. Ma note de coeur 14/20.

  • Origine: tripe: Cubaine, sous-cape: Cubaine, cape: Cubaine
  • Format: Lonsdale
  • Taille: 165mm x 17mm
  • Bague: 42
  • Poids: 10,2gr
  • Année: 2007
  • Prix Suisse: 22chf   

187fde469962409d9d0dc35d4b8865fa.jpg

 

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20   

bannière_csadelpuro.jpg

11:11 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Trinidad | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Il est vrai que ce Trinidad se retrouve, bien malgré lui, être le module de la marque le plus facile à se procurer et j'avoue m'être toujours demandé pourquoi.
En attendant de pouvoir le déguster un jour, je suis content que tu ais fait ce CR car les retours à son sujet ne courent pas les rues.
Bien à toi l'ami et très jolie photo ;)

PS: ne te serais-tu pas trompé dans tes informations en fin de CR concernant son format ? Car je doute qu'il s'agisse d'un Belicoso/Pyramid ^^

Écrit par : Aston | 02/10/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.