01/04/2015

Le saviez vous ?

3041092849_1_3_Ldaz7IwE.jpg

Au soir de la bataille de Solferino (1859), Henri Dunant et fondateur de la croix rouge, bouleversé par le spectacle des blessés, fit de son mieux pour secourir ces malheureux avec des moyens de fortune. La morphine disponible une fois épuisée, Dunant finit par distribuer "des cigares" aux invalides dans l'espoir d'atténuer leurs souffrances.

v-p-hist-00110h_z.1277387553.jpg

"La bataille de Solférino a eu lieu le 24 juin 1859 durant la campagne d'Italie. Elle s'est déroulée en Lombardie, dans la province de Mantoue. Il s'agit d'une victoire de l'armée française de Napoléon III alliée à l'armée sarde sur l'armée autrichienne de l'empereur François-Joseph.

Plus de 330 000 soldats ont combattu dans cette bataille qui voit l'utilisation de techniques nouvelles comme le transport des troupes françaises en train, qui mettront seulement quatre jours pour aller de Lyon jusqu'au Piémont, les canons et fusils à canon rayé (plus précis et puissants). L'artillerie joue un grand rôle, peu de combats ayant lieu corps à corps. Contrairement à la légende, le taux de victimes (morts et blessés) à cette bataille est d'environ 12,5 % (10 % chez les forces franco-sardes et 14 % chez les Autrichiens), contre 20% à la bataille de Marengo, 25 à 30 % à bataille de la Moskova, 21 % à la bataille d'Eylau, 25 % à la bataille de Leipzig et jusqu'à 32,4 % dans les rangs confédérés à la bataille de Gettysburg en 18631."

Source: Wikipédia

09:21 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.