01/05/2014

"CIGARES" de l'initiation à la maîtrise. ( Gilbert Belaubre )

Le petit livre rouge de "Gilbert", à ne pas confondre avec l'autre d'un certain "Mao je ne sais quoi !" dont le seul point comum est le culte ! Le culte du cigare pour l'un et le culte de la personnalité pour l'autre.

Dommage que ce petit livre parut dans les années 90 ne soit plus vendu aujourd'hui. Le seul moyen de se le procurer est l'unique facteur chance, attendre patiemment qu'un chineur du dimanche se décide à le vendre sur Ebay ou Priceminister. Un livre indispensable très bien écrit par l'auteur "Gilbert Belaubre", initiateur entre autres de deux marques de cigares, les Quai d'Orsay pour Cuba et les Pléiades pour Sainté- Domingue, très appréciés dans la cour des amateurs éclairés.

Voici un petit extrait: "La pratique, toujours la pratique"

Par la pratique de la dégustation, la sensation olfactive joue comme une interrogation. Il y a lieu d'utiliser cette sensation pour éduquer notre pouvoir olfactif, à l'origine très subtil mais souvent atrophié par notre mode de vie.

La pratique est la seul réponse, le seul secret. La pratique...et la réflexion. La réflexion s'appuie sur des mots. C'est dans la précision du vocabulaire que nous affinons progressivement nos performances sensorielles. Une sensation qui ne sait pas trouver le mot juste pour s'exprimer est vouée à l'oubli. Inversement, le langage parlé permet de fixer la sensation et le langage écrit assure sa mémoire. L'information sensitive, qu'elle soit simple ou complexe, une fois structurée par les mots, peut alors être stockée par l'intellect et remonter à la conscience lorsque la mémoire est sollicitée.

Le vocabulaire est donc un outil indispensable. Il faut d'abord l'assimiler pour ensuite le manipuler avec aisance. Au-delà du vocabulaire de base, toutes les nuances de la gamme des odeurs, qu'elles soient naturelles ou codifiées par l'usage courant, seront utilisées à discrétion pour affiner les analyses et les comparaisons. Cette éducation, qui est lente, qui est longue, doit être sans cesse entretenue par la pratique de la dégustation. 

belaubre.jpg

11:54 Écrit par Edmond Dantes dans Livre/ DVD/ Application | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour,

je traduis actuellement diverses choses (argumentaires de vente, articles internet) pour une certaine marque de cigares dont le nom contient deux "d" et deux "f", pour ne pas la citer :). Mon vocabulaire manque cruellement de profondeur et de précision. Du coup, je me rabats souvent sur vos articles pour trouver le bon mot. Auriez-vous des références (glossaires en ligne ou ouvrages) à me communiquer ?

Merci pour vos précieux billets de blogs et pour votre aide !
Mathieu.

Écrit par : Jacquet | 21/06/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.