10/01/2014

Lusitania "Gran Reserva 2013"

Quelle chance ! De vous compter aujourd'hui l'histoire de ce "Lusitania Grand réserva 2013", un véritable concentré du savoir-faire Cubain, les Grand réserva pour rappel sont issus de tabac ( cape, sous-cape et tripe) vieilli au minimum 5 années. Ce qui en résulte souvent des cigares exceptionnels ! Pour ceux qui se régalent déjà de sa version classique, ce "Grand réserva" est la quintessence du meilleur de Cuba. Je sais malheureusement que tous ne pourront le déguster, car vendu exclusivement en coffret de 15 pièces ! A un prix exorbitant de 45 ( en France) le module, freinera les ardeurs de certains ! 5000 coffrets à la vente donneront aux bourses les plus chanceuses de s'offrir l'extase que procure ce double corona.

Pour celui-ci en provenance direct de l'île, offert par une amie Cubaine n'ont pas subi les aléas du transport, les différents lieux de stockage jusqu'à votre civette la plus proche. Même si aujourd'hui les choses se sont considérablement amélioré, il y a toujours une petite différence de maintien. Pour la connaitre, il faut un jour se rendre à Cuba pour l'apprécier.

Bref, à première vue ce module est physiquement identique au Lusitania que je connais, même longueur, même cepo. Mais étrangement je le trouve plus rond, plus charnu et plus lourd aussi, après vérification sur ma petite balance, il affiche 19,8 grammes contre 18,5 grammes pour sa version classique. Sa cape Colorado/ maduro brillante et grasse développe des arômes humides et suaves de chocolat, un mélange fait de café et de chicorée pour ceux qui connaissent, ainsi que des senteurs plus communes de boisé. Mais après avoir cherché un moment, la chicorée me semble la plus distincte comme nouvelle émotion olfactive.

Pour la suite, après 20 bonnes minutes de mise en température de ce bâton de premier choix, la perception divine et onctueuse explose ses saveurs douces, crémeuses et grasses déployant à foison ses notes de vanille, de miel et de bois précieux. Cette mélodie du bonheur évolue crescendo à la manière d'un ballet, tel le Boléro de Ravel.

Après 1 heure, chaque saveur s'enrichit d'une nouvelle, plus intense, plus moelleuse. Le rancio ( l'équilibre arôme/ puissance) procure un rythme très bien équilibrer, sans hiatus. Complété par de subtil note de fruits confits et secs, de brioché lui assurant sans offense un peu plus de corps. Quant à la rondeur, celle-ci exalte, la longueur en bouche se prolonge, galvanise mes papilles et caresse délicieusement ce pur moment d'allégresse.

Voici maintenant environ 2 heures que je me délecte de ce cigare, de son souffle convenu, devenu plus rassasiant, plus roboratif. Bien entendu son évolution n'outrepasse plus le seuil de la convenance, les saveurs s'accordent désormais sur une appréciation plus grave et sombre, de torréfié, de café noir et de réglisse qui régente ce final avec brio, sans aucune fausseté ou vilaines notes désagréables, comme laigreur et le piquant qui pourraient venir galvauder cette dégustation. Dans les 5 derniers centimètres, le cigare s’épuise, difficile de prolonger cette séance plus longtemps car la combustion a considérablement ralenti, je me résigne à labandonner avec nostalgie après 2h30 de fumage de bonne compagnie.

Un conseil, prévoyez un petit liquide daccompagnement comme ce petit rhum des Philippines « Don Papa », qui sharmonise parfaitement avec ce Lusitania, légèrement acidulé de notes confites. Une très belle découverte aussi, à consommer avec modération afin de ne pas masquer les saveurs de votre cigare, personnellement je me contente toujours dun godet à liqueur pour la quantité maximale à déguster.

Pour ma part ce Lusitania Grand réserva 2013 couronne toutes mes dégustations passées. Un véritable met de choix pour amateur averti. Ma note de cœur 19/20.

  • Origine: tripe: Cubaine 5 ans, sous-cape: Cubaine 5 ans, cape: Cubaine 5 ans
  • Format: double corona
  • Taille: 194mm x 19mm
  • Bague: 49
  • Prix France: 45€  ( 675€, la boite de 15 pcs )

LU01.jpg

LU02.jpg

LU03.jpg

lus.jpg

Lusitania Gran reserva 2013 & Lusitania

Leurs couleurs est quasi identiques.


Petite vidéo dénichée par mon ami Cape qui résume très bien en image mon sentiment sur ce cigare !

 

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

Langue tirée extase

08:33 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Partagas | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

La version standard de cette vitole fut mon cigare de Noel, un "barreau de chaise" qu'il ne faut pas brusquer, et apprécier sur la durée.
Ton bel article m'a donné envie de partir à la recherche de ce Gran Reserva, même si son prix est élevé ^^

Merci bien Edmond !

Écrit par : Bastien | 10/01/2014

Répondre à ce commentaire

En effet à ce prix la pas facile de pouvoir figurer parmi les privilégiés

Par contre je tombe en adoration sur tes photos

J'ai cru découvrir un Rhum d'exception : le DON PAPA !!!!

Mon fils ainé a eu la bonne idée de ma le faire découvrir au pied du sapin pour Noël

Un invitation au voyage pourtant il provient des philippines : quel nectar !!!!!

Écrit par : Inéluctable | 10/01/2014

Répondre à ce commentaire

Toujours un plaisir de lire tes dégustations!

Écrit par : Cédric | 10/01/2014

Répondre à ce commentaire

Content de te retrouver mon cher "Ob....", merci pour le compliment.
En effet, ce rhum est vraiment excellent.

Écrit par : Edmond | 11/01/2014

Répondre à ce commentaire

Tu voyages incognito maintenant ?

Écrit par : Edmond | 11/01/2014

Répondre à ce commentaire

Non, non,
Ce doit être une faute de saisie , rassure toi je ne voyage jamais inconnito
Fier de mes valeurs et de mon pseudo
Pas eu le temps de poster pour ton concours photos
Promus pour le prochain je posterai .....

Par contre si tu as l'occasion de déguster avant nous un des nouveaux modules VEGUEROS : fait nous part des tes premières impressions , Personellement j'ai commandé un boîte de maganitas , mais personne ne saus me renseigner sur la disponibilité de ces nouveaux venus ...

Écrit par : Obelux | 13/01/2014

Répondre à ce commentaire

Je suis un peu comme toi, en attente de les voir un jour !
Je crois qu'ils sont victimes de leur succès. Mais je me renseigne tout de même !

Écrit par : Edmond | 14/01/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.