24/11/2013

Puro d'Oro Gordito

Une dégustation malheureusement mitigée ! Ce Gordito, malgré un embonpoint appétissant, une cape grasse, parfumée de flaveurs de cuir et de salaison ne réussit pas à me séduire. Je ne retrouve pas l'identité bien singulière d’un puro d'Oro Un premier indice, cette cape Yamasa ne possède pas le même apanage au niveau de sa texture. Celle-ci, beaucoup moins épaisse, moins piquante sur les lèvres n'a plus les caractéristiques des autres modules que j'ai pu tester de cette gamme. J'aimerais comprendre le pourquoi ? Est-ce une nouvelle évolution de cette cape dominicaine développé par Hendrick Kelner ? Je poserai la question prochainement chez Davidoff.
Passons à l’allumage maintenant, le goût qu'en est-il ? Dès les premières bouffées, la sensation en bouche procure une belle amplitude, de la générosité en bouche, une palette qui surfe sur des notes de poivre, sur laquelle se superpose des notes de fruits secs sur un fond végétal discret. Ce gordito donne une impression très ventilée, très différente d'un Magnificios par exemple, où la richesse aromatique plus affirmée et plus corpulente apporte une présence charismatique au cigare.
Une longueur plutôt assez courte, bien accompagné d’une rondeur appréciable lui évite de sombrer définitivement.
Ce démarrage gouleyant après ses 20 minutes de fumage, tout en demi-teinte peine à me convaincre, à s’affirmer.
Dès le 2ème temps, le poivre si distinct à ses débuts disparaît quasiment de cette dégustation pour laisser place à une sensation plus nivelée, monocorde et peu évolutif dans cette deuxième partie. Ce Gordito manque cruellement de goût, et de corps. Seuls points positifs ! Une puissance légère, équilibré et sans âcreté jusqu’à ses derniers retranchements, mais tout aussi ennuyeux ! Vraiment dommage. Les amateurs du Puro d'Oro resteront sur leur faim. Comme moi, je pense.
Ma note de cœur 13/20
Rigolant un bon cigare !

  • Origine:tripe: Dominicaine, sous-cape: Dominicaine, cape: Dominicaine
  • Format: short toro
  • Taille: 94mm x 23
  • Bague: 58
  • Prix Suisse: 12€

gordito2.jpg

image(6).jpg


Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

14:16 Écrit par Edmond Dantes dans Davidoff, Dégustation | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.