30/10/2013

Concours photo 2013

concours photo4e.jpg

Juste une petite piqûre de rappel, pour vous signaler que vous avez encore 2 mois jusqu'au 5 janvier 2014 pour rendre vos travaux. Vous pouvez désormais retrouver les premiers clichés dans l'album en haut à droite de cette page. Retrouvez toutes les consignes du concours un peu plus bas dans les topics plus anciens. ( le concours photo 2013 )

Et merci pour votre participation.

 

09:07 Écrit par Edmond Dantes dans Concours photo 2013/ 2015 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/10/2013

Trinidad "robusto extra"

Après plusieurs déceptions Cubaines ! Il me devait de gommer ce sentiment d'échec dans mes dégustations futures, mon choix c'est naturellement porté vers le meilleur que Cuba puisse produire. Un Trinidad ‘Robusto extra’, racé, ferme et élégant développant des effluves gouleyants et délicats, de cuir et de boisé, le tout drapé d’une cape neutre au léger goût végétal. Un barreau de chaise comme je les aime !

Petite parenthèse, ce dernier n'est plus en production ! La dernière récolte date de 2012, aujourd’hui ce cigare, appartient désormais au passé glorieux de cette marque exceptionnel. Chargé d'histoire, longtemps Trinidad comme son homologue Cohiba, fût réservé à l'entourage restreint du ‘commandate Fidel Castro’, en 1969 seul un grand panatella existait, par la suite dès son lancement officiel en 1997, un Lonsdale le ‘fundadores’ restera l’unique fer de lance de la marque avec son cousin le grand panatella pendant environ 8 ans avant de s’étoffer à partir de l’année 2004, le Reyes, le robusto extra, le robusto T, le torre iznaga, l’ingenios et un short robusto en 2010.

Bref, passons vivement à l’essentiel.

Dès la mise en bouche, c'est une symphonie des saveurs. Un premier temps aux accents automnaux, les premières volutes expriment habilement des notes de noisettes sèches, de châtaigne, grasses et crémeuses. D'une cohésion parfaite, la persistance aromatique s'éternise agréablement au-delà du seuil de la perception.

Les prolongations après environ 35 minutes, deviennent plus riches et plus corpulentes, mises en valeur par un rancio toujours excellent, de bel équilibre. Les saveurs pétillent en bouches, poivre et terre viennent fortifier une sapidité forestière. Rien ne vient rompre la magie de ce moment d'intimité, après 1h20 de fumage aucune dissonance, aucune fausse note ne vient interrompre cette volupté.

La dernière mesure, plus roborative et rassasiante expose au dégustateur un final plus torréfié et caramélisé, plus puissant à l'âcreté mesurée.

Un cigare qui a su exprimer un bouquet d'arôme d'une justesse et d'une richesse à rendre incrédules la plupart des amateurs ! Mais pourquoi, se priver de cet excellent cigare, difficile de comprendre les choix d’Habanos. Les raisons invoquées à ce jour, des ventes en régression, un cigare faisant double emploi avec Cohiba, marque élevée au rang de meilleur cigare au monde ! Je parle bien entendu de choix marketing et non de goût, pour hisser Cohiba en haut de cette pyramide. Peut- être une des raisons invoquées et retenues à ce jour. Mais entre un Behike et un Trinidad, sans hésiter ! Que choisissez-vous ?

Ma note de cœur 17/20, pour un cigare d’une véracité exceptionnel voué à disparaître qui entame son extinction programmée. Ne tardez pas !

 

  • Origine: tripe: Cubaine, sous-cape: Cubaine, cape: Cubaine
  • Format: grand robusto
  • Taille: 155mm x 20
  • Bague: 50
  • Prix Suisse: 14,95€

trinidad robusto extra

trinidad robusto extra

10:01 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Trinidad | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

20/10/2013

Flor de Selva "corona"

Parfois un cigare peut s'apparenter à une recette de cuisine, une préparation dont la multitude d'ingrédients ne forment pas forcément un bon plat équilibré en goût ! Voici mon premier ressenti sur ce fumage.
Visuellement, rien à dire ! la jolie cape Colorado dégage de douces saveurs légères et discrètes, finement boisée et pâtissière. Jusqu'ici rien à déplorer, ce corona aspire à de bonnes choses, mais malheureusement vite ratifié dès sa mise à feu.
Des débuts difficiles, râpeux dans un premier temps, vous emmènent dans une ballade bucolique et printanière à travers sous-bois, pâtures et noisetiers. Belle analogie me direz-vous, mais ce paysage pas assez mûr, trop vert éveille des saveurs herbacées dont l'acidité bride désagréablement la rondeur, ainsi que la persistance courte et moyenne. Rien de très satisfaisant pour ces prémices.
Le 2ème temps gagne un peu en rondeur, sans pour autant égaler le seuil de l'appétence. Évoluant à présent sur des notes de fenouil et de terre, accompagné d'une âcreté provenant de relent de brûlé. Un cigare évolutif, mais pas forcément très cohérent dont je peine à trouver le fil.
La suite dans ce dernier opus ne s'arrangera guère, plus linéaire encore, plus puissant aussi ! Ce final acerbe et plein d'amertume rend cette dégustation caustique, dont je ne suis vraiment pas client. Mais comme pour la bière, certains l'apprécieront surement !
Ma note de coeur 11/20, pour un cigare moyennement bon.

  • Origine: tripe: Honduras, sous-cape: Honduras, cape: Honduras
  • Format: corona
  • Taille: 150mm x 19
  • Bague: 48
  • Prix Belgique: 8.6€

DSC03476.jpg

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

17:47 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Flor de Selva | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/10/2013

Vegas Robaina "Petit beliscosos" Edition Suisse

D’entrée ça sent le croissant chaud, le beurre et les senteurs pâtissières. Ce petit obus spécialement conçu pour la Suisse à tout pour séduire l’amateur lambda en quête de nouveauté. Pour info, ce beliscosos n’est autre que la 7e édition régionale de la marque Robaina, la hissant à la deuxième place des ER Cubaine derrière Punch.

Mais attention ! La suite se révèlera malheureusement bien en dessous de mes espérances pour un tel cigare.

Dans un premier temps, la musique sonne faux sur les 20 premières minutes, la perception tannique décourage vivement mon entrain dans les prémices de cette dégustation. Heureusement elle s'équilibre par une suavité sans grande rondeur qui contrebalance difficilement ce début de fumage. Les notes de poivres, d’agrume et de bois précieux offrent tout de même une aromaticité riche et intéressante. D’une rondeur moyenne, cette perception en bouche ne génère rien de très onctueux et de généreux. Idem pour la longueur, que je dirais de correct sans être excellente, avec une sensation de fraicheur sur la fin qui n’arrange rien. Cette introduction désenchanteresse ne s’améliorera pas vraiment par la suite, toujours cette sensation fraiche et empâté, suivi d’une augmentation exponentielle de la puissance. Un cigare que je qualifierai d'arythmique difficile à comprendre ce manque de mesure et de cohésion ! Jusqu'ici, je ne lui trouve rien de très positif, bien en dessous d’un famosos de la même marque. La seule éclaircit dans cette sombre description vient des éfluves vanillées de la fumée, d’une suavité analogue à celle du tabac à pipe, genre "clan", très agréable ! Étrange comme évocation ! Ce 2e temps, plus terreux et frais (mentholé) ne parviendra pas à trouver une évolution des saveurs.

Ce 3ème tiers plus âcre, plus puissant et écrasant exalte son souffle torréfié, de nicotine et de tabac froid. Un final brulant, vraiment exécrable !

Ma note de cœur 9/20, pour un joli cigare de pacotille, à l’image de cette photo qui représente très bien mon sentiment.

  • Origine: tripe: Cubaine, sous-cape: Cubaine, cape: Cubaine
  • Format: Petit beliscosos
  • Taille: 125mm x 21
  • Bague: 52
  • Prix Suisse: 11,25€

vegas robaina

vegas robaina

18:29 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Vegas Robaina | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/10/2013

Bolivar petit beliscosos ( Edition limitée 2009 )

Quand Bolivar rime avec excellent cigare ! Je n’ai aucun conseil à vous donner, sauf celui de vous titiller les papilles dans cette présentation.
J’ai découvert ce beliscosos cet été sur une terrasse de Genève, et quelle surprise de voir enfin sortir dans la lumière un cigare porter fièrement les couleurs de Cuba ! Un 2e module m’attendait pour une séance prochaine sur le blog. Voici donc, ce pur moment de plaisir que je partage avec vous aujourd’hui.
Habillé d'une cape maduro finement ajustée, aux senteurs joliment boisées, de chocolat et de cuir, ce bolivar offre à mon nez une mélodie des arômes, de bon présage !
Riche, doux, onctueux voici mes premières impressions une fois cet obus allumé, la suite est une explosion des arômes, procurant un sentiment de satisfaction et de condescendance à tous mes récepteurs olfactifs. Les notes de fruits secs, de terre, de vanille forment une cohésion parfaite, aucune dissonance en coulisses ne vient troubler ce fumage. Tout est parfaitement dosé, un rancio de haute voltige. C’est gras, c’est bon !
Dans un 2e temps, la douceur s’estompe doucement pour laisser place à plus de richesse, et plus de profondeur.
La rondeur et la longueur ne forment plus qu’un, un duo parfaitement homogène et agréable. Le chocolat noir, le poivre, ainsi que des notes de moka ravivent habilement un premier tiers qui se voulait plus doux, tels les cuivres d’une partition symphonique. La justesse de cette musique nous amène sur une 3e partie plus corpulente, vers un final généreux et sans âcreté, devenue si rare de nos jours et je ne pèse pas mes mots ! Plus rassasiant aussi, grâce à une puissance nettement plus présente, mais sans toutefois être écrasante, offre au dégustateur une sapidité étonnante en bouche de saveurs briochées et d’éclair au café. Ce beliscosos flirte avec la perfection. À deux centimètres de me bruler les doigts, j’attends le moment fatidique ou ce cabot finira par cracher son haleine piquante. Eh, bien non ! Ce final magistral illustre très bien l’ensemble de cette dégustation. Un cigare régulier, équilibré, modéré et très goûteux qui se prolongera bien au-delà sur un 4ème tiers fantomatique et nostalgique. Que dire de plus ! Rien du bonheur...
Un bolivar indispensable qui mérite une place de choix dans votre cave.
Mon coup de cœur 17/20

  • Origine: tripe: Cubaine, sous-cape: Cubaine, cape: Cubaine
  • Format:Petit beliscosos
  • Taille: 124mm x 21
  • Bague: 52
  • Prix Suisse: 11,9€

cigare bolivar

bolivar

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

11:30 Écrit par Edmond Dantes dans Bolivar, Dégustation | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

01/10/2013

Concours photo 2013

 concours photo copie.jpg

Avant tout ce concours s’adresse principalement au fumeur de cigare et amateur de belles volutes. Pour rassurer les plus suspicieux, ma motivation est ma passion, je ne cherche en rien à m’enrichir de quelques façons dans ce jeu. J’espère que vous serez nombreux derrière vos objectifs à tenter l'aventure. Et vive le cigare !    

 

Pour participer, le règlement se veut très simple avant tout. Voir les 11 points ci-dessous.

1.  Vous devez pouvoir certifier de votre âge, avoir + 18ans, si vous gagnez !

2.  Pour des raisons de logistique, ce concours s’adresse uniquement aux ressortissants de la zone Europe. Désolé pour les autres, je pense au Canada par exemple !

3.  ‘Le cigare à travers le temps’ passé ou futur sera le thème de cette première édition 2013. Votre photo devra symboliser son époque en plus d’être dans un cadre esthétique d’un concours photo.

4.  Le nombre de photos autorisé par participant est de 5 photos mais une seule pourra concourir pour les 3 premières place, le tout au format JPEG avec un poids minimum de 2mo, ainsi qu’une dimension qui ne doit pas être inférieur à 800 x 600 pixels.  

5.  La photo devra être envoyée sur ce mail exclusivement: concoursphoto_edmond@orange.fr

6.  Toutes les photos pourront être visible au cours des semaines sur cet album et sur facebook.

7.  Ce concours prendra fin en Janvier 2014

8.  Le jury qui déterminera les 3 plus belles photos sera composé des différents contributeurs à ce jeux. 

9.  Afin d’avoir une idée sur le nombre de participant, je vous invite donc à ‘liké’ cette page et la partager sur vos profils facebook.

10.  Malheureusement moins de 15 'like', le concours n’existera pas !

11.  A chaque photo envoyée, je vous répondrai pour valider l'envoi, n'hésitez pas à m'envoyer un mail si vous ne voyez pas votre photo dans l'album.

 

Voici les lots attribués :

1er lot

Un hygromètre Heaven ( Adorini ) - détails sur Humidordiscount

Adorini_Cigar_Heaven__2nd_generation.jpg

Une boite de 10 cigares chocolat Milady ( cigare Navarre

cigares_navarre1.jpg

Un abonnement d’1 an à la revue ( l’Amateur de cigare )

Plus un cadeau exceptionnel de voir sa photo paraître dans la revue ( l’Amateur de Cigare )

revue.couv.jpg

Le "Speakeasy" Cercle Privé de Genève représenté par Robert Patrick Von Abegg et Ana Markovic offre au vainqueur 1 cigare et une boisson à choix dans les locaux du club.

La maison "Fallon" maroquinier de luxe à Annecy offre pour cette première édition un étui 3 cigares "Nixes"

 

1175606_3344122859788_704015936_n.jpg

2e lot


Un coupe cigare double guillotine Zino laqué noir et palladium ( Davidoff Geneva )

zino coupe cigare rg60 noir 37883.jpg

Un cendrier VDS ( cigare Vegas de Santiago )

83.jpg

Une boite de 20 cigares chocolat emperador D8 ( cigare Vegas de Santiago )

vegas_de_santiago_d8_emperador_corto_box_open.jpg

3e lot

Un cigare de ma réserve personnelle !

+

Un livre dédicacé "El Puro" de l'auteur Patrick Blanche.

 

livre-puro1.gif

34 rue François Bonvin
75015 Paris - France
Tel : 01.47.83.30.07 / 06.77.72.30.45

www.traditionsequestres.com
www.patrickblanche.com

www.imagesdailleurs.com

 

 

PS: Pour info, tous les lots vous seront envoyés gracieusement à votre domicile.   

08:08 Écrit par Edmond Dantes dans Concours photo 2013/ 2015 | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |