28/08/2013

CASA MAGNA 'Domus Magnus Optimus' format robusto extra

Domus Magnus Optimus, rien que le nom laisse rêveur ! Tu fumes quoi ? « Un Domus Magnus Optimus, mon cher Julius, bonum cigarum laetificat cor hominis… » ça sonne Rome antique, jupette en cuir et plastron en bronze, vous ne trouvez pas.

Avec force et persuasion, j’ai enfin pu découvrir cette série limitada de 'Casa Magna'. Difficile à trouver en France, malheureusement pour nous et c’est bien dommage ! Ce Domus provient de la cave de Johan D'hondt à Tournai ( Belgique ), je précise pour les frontaliers de la région Nord/ Pas de Calais. Autant, vous le dire de suite, ce cigare fait partie de mes coups de cœur de l’année. En effet Casa Magna propose une gamme d'excellents cigares dont cet extra robusto. Pour la petite histoire, cette marque fût créée dans les années 70 par Manuel Quesada et Nestor Plasencia 2 grands ténors du cigare, leur idée était de remplacer la marque "Joya de Nicaragua’ par celle de Casa Magna. Les cigares sont roulés à la ' Factory Plasencia S. A' au Nicaragua, parmi d’autres grands noms, comme les cigares Oliva, Rocky Patel, Alec Bradley, Padilla, Gurkha, Villiger, etc... Le groupe Plasencia à lui seul emploie 4500 personnes et produit 35 millions de cigares par an. 

Après quelques hésitations, rhum, whisky, cognac, j’ai finalement opté pour cet intermède une petite eau-de-vie d’Abricots ou Abricotine de part chez moi ( La distillerie de la Dent d’Oche en Haute-Savoie). L’accord s’est révélé redoutablement bon les amis !

Ce module atypique, pas franchement carré, pas franchement rond à la cape maduro/ oscuro développe à cru des senteurs néanmoins discrètes, évoluant sur le cuir, le café, difficile à ce niveau de connaitre ses réelles ambitions. Bonne ou mauvaise ?

Une fois tranchée le pied, ce petit appendice façon petite ‘saucisse fumée’ et ensuite son embrasement à la torche. Ma perception sur les premières bouffées se veule d’une onctuosité dépassant toutes mes espérances, du moelleux, de la suavité, de la 'gouleyance', tapissent mes papilles avec générosité. Dans un cortège de flaveurs, de tourbe, de fruits secs, de café crémeux, soutenu d’une pointe acidulée sur la commissure des lèvres façon ‘Cupcake avec sa cerise confite’.La longueur en bouche se prolonge avec délectation tout ce premier temps et sans dissonance. Dans un deuxième temps, l’évolution toujours aussi volubile, reste inchangé en voyant ainsi apparaitre des notes de poivre, de café, de brioché et de saveurs aigres-douces d’un équilibre ‘ force et rondeur’ vraiment magique. Un rancio parfait ! Aucun défaut de tirage, aucune âcreté ne vient ébranler ce moment de pur plaisir. J’entame à présent avec inquiétude ce dernier tiers, vais-je voir apparaitre quelques ombrages sur ce final ?

Eh bien non ! La fin se profile vers une farandole de saveurs plus corpulentes qui n’enlève en rien à son caractère entrelardé de suavité et de bonhomie. Celui-ci détonne par une absence de piquant et d’amertume, joliment enchéri de bonnes saveurs rondes et 'réglissés', de fruits secs torréfiés, de café et de pain grillé.

Un ‘Happy-End' que je regrette déjà de voir s’éteindre tristement, un cigare qu’il me tarde à nouveau de déguster. Et justement, je possède déjà la version longue le ‘Domus Magnus Primus’.

Ce Domus est un très grand cigare que vous ne devez pas ignorer ! J’espère avoir suscité envie et curiosité pour vos prochains achats. Mon deuxième coup de coeur de l'année avec un 18/20 bien mérité pour un cigare qui ne fait que 8,6€ ! 

  • Origine:tripe: Sun Grown Jalapa ( Nicaragua ), sous-cape: Nicaragua, cape: Nicaragua
  • Format: robusto extra
  • Taille: 146mm x 20mm
  • Bague: 52
  • Prix Belgique: 8,6€

domus magnus optimus

domus magnus optimus

domus magnus optimus

09:03 Écrit par Edmond Dantes dans Casa Magna, Dégustation | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Décidément, CasaMagna me laissent rêveur…
Depuis le temps que je veux les gouter, tu ne fais que jeter de l'huile sur le feu !

Écrit par : Bambanne | 29/08/2013

Répondre à ce commentaire

Que dire de plus!!! Magnifique récit ! J'ai eu la chance egalement de le fumer l'année dernière à plusieurs reprises. Effectivement en France et même à Paris, ils sont introuvables. Cette merveille trouvée chez Johan, était également disponible en octobre dernier à Liège, lors d'une petite visite à la Maison du Cigare en compagnie de notre ami Thierry Netten. D'ailleurs cette bague aux couleurs de nos amis Belges....un signe, j'en suis sûr ;-)
J'ai pu me procurer les 2 modules. Depuis, je n'ai pas encore eu l'occasion de déguster le primus. (Ils sont si rares et si bons!!). Allez, je me laisserai bien tenter avant la fin de l'été :-)
Au plaisir
Cédric D.

Écrit par : Cédric | 29/08/2013

Répondre à ce commentaire

Merci de confirmer cette dégustation par cette quelques mots ! Cédric
Au plaisir.

Écrit par : Edmond | 30/08/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.