06/07/2013

Hoyo de Monterey "Petit Robusto"

Petit, mais costaud ! Un Hoyo qui démarre avec la ferme intention de vous séduire. Tout commence très bien, le petit joue dans les notes grasses et suaves, sur de belles notes de café crémeux, légèrement acidulé et de note boisée. Mais rapidement, il prend confiance en lui, son ambition de vite conclure est clairement définie ! Les hors-d'œuvre terminés, le plat principal servit, continu un court instant de nous jouer les violons sur une perception toujours agréable et onctueuse, de bonne rondeur, mais plus roboratif aussi, surfant sur des valeurs de poivre noir, de moka et de brioché. Malgré un tirage difficile, mauvaise pioche pour moi, mais rien de rédhibitoire pour vous ! Le petit Hoyo semble toujours aussi pressé d'en finir qu'il en zappe le désert et le fromage. Et passe directement à la case café et l'addition s'il vous plaît ! sur une dernière tirade très torréfiée et asséchante, " un peu d'eau, merci ! " Un final brutal et puissant qui ne plaide pas en sa faveur, peu aromatique et trop linéaire sur ce dernier opus. D'une longueur excellente, mais pas forcément la meilleure en bouche !
Un petit cigare qui sait vous travailler au corps, vous démontrer sa virilité, sa force, afin de vous prouver qu'un handicap de petite taille peut être surmonté coûte que coûte, qu'il en oublie les convenances des 3 temps pour que l'attrait vous emporte jusqu'au paradis du Havane. C'est finalement aveuglé par sa fougue, d'un premier rendez-vous, une inexpérience qui le soustrait aux désirs de me charmer. On prend tout de même beaucoup de plaisir à le déguster, je dirai jusqu'au milieu du 2ème temps ( milieu du cigare). Ce petit robusto reste un très bon choix, moi qui suis un inconditionnel de la marque, les Hoyos font partie du top 5 des cigares cubains. Rarement déçu ! Même si celui-ci pèche par excès de zèle.
Ma note de cœur 14/20 Rigolant, le prochain sera sûrement meilleur.

 

  • Origine: tripe: Cubaine, sous-cape: Cubaine, cape: Cubaine
  • Format: double robusto
  • Taille: 102mm x 20
  • Bague: 50
  • Prix Suisse: 6.35€
  • Prix Belgique: 8.80€

 

hoyo_03.jpg

petit robusto_hoyo de monterey

petit robusto_hoyo de monterey

petit robusto_hoyo de monterey

Cigare dégusté ce vendredi 5 Juillet 2013, 18h30 à Genève dans le petit parc situé derrière la cathédrale ( La terrasse Agrippa - d'Aubigné ) Un endroit très calme et reposant pour fumer tranquillement son cigare.

 
Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

18:17 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Hoyo de Monterey | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

J'ai été assez déçu...Comprenons nous bien, je me doutais que ça allait être "du concentré", quelque chose d'un peu plus costaud que ce que j'ai pu déjà goûter de cette maison, mais je me suis dit qu'il fallait essayer ce "truc", c'est pas vraiment un plus petit qu'un robusto, c'est plus gros qu'un "Short"...On verra le résultat...
Eh bien...On a rien vu, rien du tout. Le tirage est beaucoup trop fort à tel point que je me suis demandé si le remplissage était le bon,on aurait dit le tirage d'un cazadores de chez J L piedra, c'est dire si ça ventile (et encore, le J L Piedra a du goût...). La cendre ne tient pas, synonyme d'un tabac encore relativement jeune et la combustion est assez inégale...Bref, je ne l'ai pas trouvé super, mais franchement, une fois encore, je pense qu'il faut que je lui redonne sa chance, mais dans quelques mois, je pense qu'il a besoin de vieillir un peu (j'ai eu le même problème avec des Shorts Cumpay, je les ai oubliés quelques mois dans ma cave et maintenant, c'est du bonheur)...Donc, à revoir...

Écrit par : Dami | 05/08/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.