17/06/2013

H.Upmann ( Sir Winston )

Parfois, vaut mieux la fermer ! quand c’est bon, c’est bon… inutile d’en faire des caisses ou autres discours dithyrambiques. « Le m’sieur te dit que c’est un pu...de bon cigare, donc tu te la fermes ! »

Que dire sur ce cigare qui n’a pas encore été dit ou fait ? Ce SW est sans aucun doute un des plus beaux joyaux de la marque Hupmann. Le Sir Winston est de ceux qui vous apporte toute la noblesse et la richesse que l’on attend d’un cigare. Un nom évocateur qu’on n’oublie pas.  Ce format Churchill appartient à un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas… Stop, stop ! Je sais j’en fais trop…

L’invitation ne peut se refuser, d’entrée les senteurs de bois précieux, de meuble ciré et de chocolat enveloppe délicatement votre nez de cet emballage soyeux aux nuances terreuses de noyer et de café.

Dès la mise en bouche, les sensations se veulent onctueuses et surettes, plus végétales que boisées. Notes de noix, noisette fraîche et poivre participent aux premiers ébats, en ses nobles préliminaires. Peu volubile dans un premier temps, il vous faudra attendre une bonne trentaine de minutes, pour qu’il soit plus salutaire et avenant. Laissez-lui le temps de prendre la température, et ensuite vous délivrer avec parcimonie tous ses arômes et de s’épanouir avec toute sa légitimité.L’histoire perdure sur une perception plus roboratif et harmonieuse, plus rond et plus suave qui évolue sur des notes de moka, de brioché et de café avec une teneur en bouche puissance et saveur habilement équilibrée. Un cigare toujours à la limite de passer du côté obscure de la force, sans jamais la franchir ! Quand tu me fumeras, ainsi tu comprendras...

Le 3e temps, toujours plus riche et généreux modifie son sillage vers des parfums plus toastés, de cacao, café, pain grillé et gingembre. Qui n’outrepasse jamais celui de l’âcreté. Avec avidité ce sir Winston tient ses promesses jusqu’à la brulure de mes doigts.D’une persistance agréable et évolutive, mais sans réelle complexité ce Sir Winston a su distiller ses molécules jusqu’à la dernière dans un ultime souffle moribond. Un cigare a consommé sans modération si ce n’est pas déjà fait. Comptez 2 bonnes heures en sa  grâce compagnie. Ok, j’ai terminé ! ma note de cœur 17/20Cool pour un p…de très bon cigare.

  • Origine:tripe : Cubaine, Sous-cape: Cubaine, cape: Cubaine
  • Format: churchill
  • Taille: 178mm x 19
  • Bague: 50
  • Prix Belgique: 20€
  • Prix Suisse: 13€

sir winston h.hupmann

sir winston h.hupmann

sir winston h.hupmann
Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

            

16:34 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, H.Upmann | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Encore un que je me dois de goûter un jour. Bravo pour la narration, c'est toujours aussi agréable à lire ! Bonne continuation l'ami.

Écrit par : Em | 18/06/2013

Répondre à ce commentaire

Voila le Roi des cigares ! Il n'y a rien d'autre à dire, c'est vrai...Bonne dégustation à ceux qui ne le connaissent pas encore, précipitez vous pour le goûter, il est véritablement EX-CEP-TIO-NEL !
Merci pour ta prose Ed, continue de nous faire rêver
Bon courage

Écrit par : Dami | 21/06/2013

Répondre à ce commentaire

Ce fut mon premier Churchill...
2 heures de magie que l'on fume jusqu'à s'en bruler les lèvres!

Écrit par : William | 14/07/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.