10/11/2012

Diplomaticos n°2

La marque diplomaticos est un cigare qui fut introduit sur le marché cubain en 1966 comme une alternative plus économique au cigare Montecristo, tout en respectant leurs tailles et leurs appellations, pour exemple l'homologue de ce diplomaticos figurado n°2 est le Montecristo n°2. Les Diplomaticos ont toujours subi une certaine controverse et n'ont jamais vraiment connu le succès escompté. Un cigare pourtant très soigné et roulé par les meilleurs torcedor de la Havane dans la fabrique José Martí. Des cigares classés dans la catégorie moyenne du catalogue Cubain, pas toujours très apprécié par ses détracteurs.
Je le verrais plus comme une erreur marketing, créer une copie pour 2 ou 3€ de moins n'a à mon sens aucun intérêt, la marque restera illégitime pour toujours et d'entrée le Diplomaticos souffrira des préjugés.
Faisons abstraction de tout ce qui a été écrit précédemment, abordons le et laissons-lui ça chance d'exister.
Dès les préliminaires, je perçois un joli bouquet onctueux, chocolaté boisé de cèdre. Dès son envol, le tirage est excellent, les sensations sont crémeuses, un mélange de bois précieux, de terre et de cacao. Des saveurs endémiques qui le pénaliseront tout au long de ce fumage, malgré une puissance soutenue ce diplomaticos ne parvient pas à donner le "La", une introduction trop longue qui s'essouffle rapidement.
Un cigare généreux avec une richesse aromatique trop courte, un paradoxe déconcertant ! Lorsque je fume un cigare, je prends des notes et le signe qui ne m'annonce rien de bon, c'est l'angoisse de la page blanche, ici dès le 2ème tiers je ne trouve plus rien à dire. Un très bon cigare donne de l'inspiration en général, les mots se bousculent pour prendre la place des autres, les adjectifs se retournent sur les suivants et les phrases prennent forme, pour exulter en métaphores.

Ce diplomaticos est un bon cigare, rien de très bon ni rien d'excellent, juste simplement bon. Ma note de coeur 12/20 Sourire agréables, mais sans plus.

 

  • Origine: tripe :Cuba, Sous-cape:Cuba, cape: Cuba
  • Taille: 152mm x 20.6mm
  • Format: figurado
  • Bague: 52
  • Prix France: 9 - 10€

 

 

Criant très mauvais/ de 1 à 4

Déçu sans intérêt/ de 5 à 8

Sourire bon/ de 9 à 12

Rigolant très bon/ de 13 à 16

Cool excellent/ de 17 à 20

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Dégustation, Diplomaticos | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Edmon,
J'ai un peu le même avis que toi , un bon cigare dans l'ensemble mais rien de particulier pour en garder un bon souvenir, les débuts sont prometteurs mais rapidement une certaine monotonie s'installe, rien de mauvais, mais rien de superbe non plus, cette lignée n'a semble t'il rien a faire dans l'offre cubaine, d'ailleur l'approvisionnement en France est vraiment épisodique, dommage car ils semblent avoir un certain savoir faire, je pense qu'ils auraient pu nous offrir des modules plus sympa avec surtout un peut plus de caractère. Je pense que l'idée d'origine de palier a l'indisponibilité de la gamme monte cristo en Europe leur a porté préjudice, ils auraient du rapidement se démarquer proposer des modules exclusifs un avec un eut plus de caractère : quai d'Orsay y est arrivé, pas eux, dommage

Écrit par : Obelux | 10/11/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.