02/09/2012

Pinocchio et son cigare ?

L'oisiveté vue par l'écrivain "Carlo Collodi" auteur des aventures de Pinocchio, dans cette histoire le cigare apparaît comme un accessoire immoral et perfide qui corrompt l'esprit du jeune Pinocchio ! En 1940, le cigare véhiculait une image peu flatteuse de nanti se délectant de leur gloutonnerie, le barreau de chaise vissé entre les dents, donc rien d'étonnant que celui-ci fut détourné dans cet ouvrage pour symboliser la paresse, la gourmandise, le mensonge, l'égoïsme et l'orgueil. L'histoire très simple de ce pantin détourné du droit chemin par de vilains gredins nous amène à une introspection, un face à face avec notre bonne ou mauvaise conscience. Nous avons tous été le Pinocchio d'un jour, qui n'a pas séché les cours, qui n'a pas menti à ses parents pour prendre du bon temps ou voler un carambar chez l'épicier du coin ? Une question me taraude, l'amateur de cigares ne serait-il qu'une marionnette tourmentée et oisive le temps d'une dégustation ?
 
Moi, je préfère cette jolie citation  "Le cigare donne à ceux qui sont pauvres l'illusion de la richesse. Il en donne l'assurance à ceux qui sont fortunés", d'ailleurs tous les fumeurs de cigare ne sont que des illusionnistes incompris,  tout n'est qu' écran de fumée après tout !


les_cigares_selon_edmond_Karlo_kollodi.jpg

Carlo Collodi

 

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Enquéte | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.