27/05/2012

Le saviez vous ?

"On nous aurait menti à l'insu de notre plein gré !" Le cèdre espagnol ne serait donc pas espagnol, désolé c’est la seule info du jour, je vais surement en décevoir plus d’un, hélas oui il n’y a pas de cèdre espagnol en Espagne. L’ A.O.C pour la botanique n’existe pas, du moins pas encore…:-)
Bon pour faire court en quelques lignes cette essence de bois si précieux à nos humidors, le poumon de nos modestes caves à cigares est un arbre, oui biensùr ! un arbre et non le pseudonyme belliqueux d’un catcheur amateur sponsorisé par la « bodega paella »
 
Ce bois si précieux à nos humidors est un arbre qui pousse essentiellement dans les forêts tropicales du Mexique, du Brésil en passant par les Caraïbes et le Pérou, cet arbre peut mesurer juqu’à 40 mètres pour un diamètre assez fin d'un mètre seulement, il convient très bien à l'industrie du meuble pour ses qualités de stabilité et de grande densité, d’une odeur assez neutre il est idéal dans la fabrication de cave à cigares, les populations indigènes l'utilisent aussi dans la construction de bateaux, d'instrument de musique ( flûte et manche de guitare principalement pour l’export).
Il possède aussi cette faculté à retenir l'humidité sans se déformer, et de la restituer pendant de longues semaines afin de maintenir nos cigares à un taux d'hygrométrie idéale compris entre 65% et 75%.
Pour clore ce chapitre, le cèdre espagnol à d'autres noms vernaculaires dont le ( Cèdre acajou, cèdre des barbares, acajou amer, acajou de Guyane, cèdre de Cuba), pour celui de Cuba c’est juste une idée marketing, cette qualification ne fait pas de lui un cèdre supérieur aux autres.

Edmond.

cèdre espagnol,cigare,humidor

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Le saviez vous ? | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.