24/03/2013

Les cigares et la Hollande

P.G.C. Hajenius Amsterdam, le paradis des fumeurs de cigares

Parlez-leur de cigares et les gens penseront, pour la plupart, à Cuba, terre natale des célèbres marques Montecristo et Cohiba. La République Dominicaine constitue un autre fabricant majeur, aux côtés de pays d'Amérique Centrale comme le Honduras, le Mexique ou le Nicaragua. Mais peu savent que les Pays-Bas ont longtemps été un marché de cigares privilégié, réputé pour abriter les connaisseurs les plus avertis. En fait, il existe même un cigare néerlandais. Une situation ironique quand on sait que le pays ne produit pas son propre tabac.

source: businesstravel

 

hollande.gif

 

P1000316.jpg


Tous ceux qui souhaitent approvisionner leur cave à cigares ou qui voudraient simplement en apprendre plus sur l'histoire des cigares aux Pays-Bas devraient faire escale à PGC Hajenius, au centre d'Amsterdam. Nommée d'après son fondateur, un homme répondant au doux nom de Pantaléon Gerhard Coenraad Hajenius, la boutique vaut le coup d'oeil, ne serait-ce que pour son magnifique intérieur Art déco. Par crainte d'altérer la qualité des cigares, les murs de marbre ont échappé à une couche de peinture au moment où la mode le dictait. Lors de votre entrée dans le hall principal, vous remarquerez peut-être une symétrie intentionnelle du décor.

Mais ce qui fait de PGC Hajenius un lieu à visiter, ce sont bien sûr les innombrables rangées supportant d'innombrables boîtes à cigares du monde entier. Citez une marque de cigares, et il y a des chances qu'elle se trouve parmi les Romeo y Julieta de Cuba et les Davidoff de République Dominicaine. Les cigares Davidoff sont d'ailleurs les plus chers du magasin, ils sont vendus 31 € - bien que le gestionnaire assure qu'ils durent au moins deux heures.

El_amable_personal_de_hajenius_02.jpg

Le personnel, très bien documenté, est là pour répondre à toutes vos questions. Les cigares sont constitués de trois composants : la tripe (les feuilles qui composent le centre du cigare), la sous-cape (enroulée autour de la tripe pour maintenir les feuilles ensemble) et la cape (la feuille extérieure).

PGC_Hajenius.jpg

PGC Hajenius

Contrairement au cigare cubain qui comprend deux ou trois feuilles entières, le cigare néerlandais utilise en guise de tripe un mélange de feuilles hachées. Cela lui confère un "tirage" plus facile (la force de souffle nécessaire pour faire passer la fumée dans le cigare), une caractéristique qui en fait un cigare idéal pour les débutants. Et comme il s'agit d'une variété sèche, ils n'ont pas besoin d'être conservés dans une cave prévue à cet effet. Au contraire, les cigares des Caraïbes doivent être conservés à une humidité constante de 75 à 80% et à une température de 20 à 21°C, c'est pourquoi PGC Hajenius leur a consacré une cave entière et propose à la vente une grande variétés de caves à cigares portables.

Hajenius-vijgendam.jpg

Ajoutez à cela une gamme de plus de 600 pipes, un salon bibliothèque dans lequel les clients peuvent s'asseoir et "déguster" leur achat, et un musée présentant des exemples de vieux cigares ainsi que des coupe-cigares à l'air menaçant, et vous comprendrez pourquoi le magasin est fréquenté par de célèbres Néerlandais, stars de la cuisine ou producteurs de films. Plusieurs d'entre eux possèdent même leur propre cave sur place. PGC Hajenius, ce n'est pas seulement une boutique, c'est aussi et surtout une véritable expérience qui vaut le détour.



PGC Hajenius, Rokin 92-96, 1012 KZ Amsterdam ; tel +31 20 623 74 94 ; HAJENIUS.

06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Pour moi, le plus bel endroit dédié au cigare que j'ai pu voir à ce jour. Visité en 2010, j'en garde de très bons souvenirs. Un personnel maîtrisant son sujet et d'une grande gentillesse. Un Musée riche en objets et photographies surplombant le fumoir.
Cedric

Écrit par : Cedric | 06/08/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.