08/04/2012

Ybor City ou Cigar City

Ybor City est un quartier historique de la ville de Tampa, en Floride. Il se trouve juste au nord-est du centre. Il fut fondé dans les années 1880 par des fabricants de cigares et fut peuplé par des immigrants venus essentiellement d'Espagne, de Cuba et d'Italie. Pendant près d'un demi-siècle, les ouvriers d'Ybor City ont fabriqué dans différentes manufactures du quartier des millions de cigares chaque année. Après la Seconde Guerre mondiale, Ybor City fut peu à peu délaissé et quitté par ses habitants. Mais depuis quelque temps, une partie du quartier a été rénovée et plusieurs bâtiments reconvertis en lieux de loisirs et de night clubs. Il a été classé « National Historic Landmark District », et plusieurs infrastructures ont été inscrites sur le National Register of Historic Places

source: wikipédia

En 1886, l’exilé cubain Vicente Martínez Ybor implante une fabrique de cigares à Tampa: c’est ainsi que le quartier d’Ybor City (délimité par 13th Street et 22nd Street, et par 6th Avenue et 12th Avenue) voit le jour. Galeries d’art, boutiques d’antiquaires et restaurants cubains ont succédé aux manufactures de tabac, redonnant ainsi un second souffle au quartier. On peut encore y apercevoir les anciennes maisonnettes en bois où logeaient les ouvriers, comme La Casita, tout près de l’Ybor City State Museum, un musée qui retrace les années de prospérité du quartier.

source: Ulysse

En 2010, l’industrie du tabac et du cigare n'a plus une place prépondérante comme il y a environ un siècle. Au plus haut de son expansion dans les années 1890- 1900, elle employait plus de 20 000 personnes faisant de Tampa Bay la capitale mondiale du cigare si on exclue de la compétition de La Ha­vane qui pour les fervents du cigare restera toujours la première. La production des cigares est alors concentrée dans un des quartiers de la ville, c’est «Ybor city» qui doit son nom à Vincente Martinez Ybor, homme d’affaires, originaire de Cuba qui marque Tampa Bay de sa griffe. En 1886 après l’incendie qui ravage Key West, il s’installe définitivement dans cette nouvelle ville, il y développe une industrie du tabac et du cigare et le quartier où se localisent toutes ces manufactures prend très rapidement son nom. On y retrouve beaucoup d’immigrants essentiellement cubains, espagnols, italiens et quelques français. Les crises mondiales, le déclin de l’industrie du tabac et son automatisation sonne le glas pour Ybor City, en tant que capitale du cigare fait à la main. En 1950, le quartier est pour ainsi dire déserté, seules quelques manufactures continuent de produire les cigares qui en ont fait la renommée. Quarante ans plus tard, en 1990, ce quartier historique de Tampa Bay est restauré et devient un lieu touristique incontournable quand il est question de cigares en Floride. Aujourd'hui, Ybor City est l’un des cinq « National Historic Landmark Districts » de l’état de la Floride. Le quartier avec ses rues pavées et les imposants bâtiments industriels de l’époque est maintenant occupé par quelques manufactures et une grande variété de restaurants, boutiques d’antiquités, clubs, galeries et attire de nombreux touristes américains et étrangers.

source: le soleil de la Floride


51img3bl.jpg

article-1093543-005CCC83000004B0-447_634x392.jpg

cigar.JPG

 

dsc_2109.jpg

Vicente Martínez Ybor

martientampa.jpg

Ouvriers de la fabrique de cigar Sr. Ybor

img-walk-ybor-city.jpg

Mr. Roberto Ramirez, Master Cigar Roller, Ybor City.jpg

ybor-city-19.jpg

mural.jpg


06:00 Écrit par Edmond Dantes dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.